Version classiqueVersion mobile

Du bruit à la musique

 | 
Marie Baltazar

6. Cuisiner les sons

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Bombarde, clairon, trompette, flûte, violon, cymbale, cornet, viole de gambe, clarinette, basson, hautbois, cor de nuit, flûte douce, flûte harmonique, gambe, contrebasse, violoncelle, flûte traversière… « L’orgue est un orchestre entier auquel une main habile peut tout demander, il peut tout exprimer » (Balzac 2008 : 53). Depuis, la formule a fait florès, on ne compte plus les programmes de concerts, les plaquettes de communication, les articles de vulgarisation ou les ouvrages spécialisés qui empruntent au charisme de l’écrivain pour présenter l’instrument. C’est que « l’orgue contient tous les instruments », dit Yves Rechsteiner, ceux de l’orchestre moderne, mais aussi ceux des temps passés, cornet, cromorne, nasard, larigot… C’est en s’inspirant des instruments de leur temps que les facteurs d’orgue ont travaillé le timbre des tuyaux, inventant au fil des siècles de nouvelles formes, de nouveaux jeux, de nouvelles sonorités : démultipliant les possibilités du jeu musical. Cepend...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search