Version classiqueVersion mobile

Du bruit à la musique

 | 
Marie Baltazar

5. Le goût du vacarme

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans une cathédrale, à la tribune de l’orgue, une jeune femme assise sur le banc de l’instrument a posé ses doigts sur l’ivoire des claviers. Elle tient un accord de trois notes sur un jeu au timbre doux, aérien. Et, les yeux fermés, écoute au loin cette brise légère frissonner dans l’édifice. Puis elle tire un autre registre, ajoute un nouveau timbre, sensiblement le même, juste un peu plus grave. Les sons se mêlent et l’atmosphère se colore d’un souffle chaud. Elle tire un autre registre. Cette fois, le timbre est plus franc, plus affirmé, le mélange prend corps et gagne en épaisseur ; le souffle se dilate et devient vapeur, s’expanse en nuage cotonneux. Alors elle se laisse envelopper, bercer par cette douceur ouatée et comme on sort d’un rêve, tire encore un autre registre. Une voix nasale et grasse se fait entendre, presque moqueuse. La voix grimace, exagère. Elle repousse le registre, lui ordonne de se taire, et remplace cette voix trop gaillarde par des trompettes sublimes éc...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search