Version classiqueVersion mobile

Du bidonville à l’hôpital

 | 
Clémence Jullien

Chapitre 6. Un fils à tout prix : entre préférences masquées et accusations croisées

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis longtemps, le déséquilibre du sex-ratio en Inde pose problème et incite les autorités à prendre des mesures pour y remédier. Déjà en 1870, le pouvoir britannique instaure le Female Infanticide Prevention Act en vue de mettre fin à l’infanticide des filles, pratique jugée abominable (Kasturi 1994 ; Vishwanath 2004 ; Dube Bhatnagar, Dube et Dube 2005). Deux ans plus tard, le recensement considère cette pratique comme la cause principale des disparités de sex-ratio en Inde (Croll 2000 : 52). Des pratiques de négligence envers les petites filles (moins nourries et moins soignées que leurs frères) sont aussi pointées du doigt. Au cours de la seconde moitié du xxe siècle, ce déséquilibre démographique est progressivement imputé aux pratiques d’avortement sélectif. Autrement dit, un transfert de discrimination s’effectue de la phase postnatale (infanticide et négligence) vers la phase prénatale (avortement sélectif). Si le recours actuel au fœticide est souvent pensé comme étant en ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search