Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les grandes galeries européennes

 | 
Claire Constans
, 
Mathieu Da Vinha

Modèles, diffusions et interprétations

La diffusion de l’image de la galerie : les images gravées de l’architecture intérieure

Alden R. Gordon

Note de l’auteur

Ces réflexions ne sont en rien définitives et bénéficieront des informations fournies par la base de données que le Centre de recherche du château de Versailles (CRCV) prépare, en collaboration avec la Bibliotheca Hertziana, sur les galeries européennes. Je voudrais exprimer ma gratitude à Claire Constans pour m’avoir convié à travailler avec le CRCV et tiens à remercier la conservatrice de la bibliothèque et l’équipe de la National Gallery of Art (NGA) à Washington ; enfin, je suis reconnaissant de l’aide de l’Ailsa Mellon Bruce Senior Fellowship du Center for Advanced Study in the Visual Arts (NGA), où une grande partie du travail de recherche préliminaire a été mené.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La connaissance du monde des galeries bénéficie aujourd’hui d’une littérature ample et variée qui a permis d’élaborer, peu à peu, une méthode d’analyse chronologique, géographique et thématique. Mais qu’en était-il à l’origine ? Ou plus simplement : quelles étaient aux xviie, xviiie et xixe siècles les représentations de galeries accessibles à ceux qui ne pouvaient les voir directement ? Cette question se pose à l’échelle internationale : que pouvaient savoir un Russe, un Scandinave ou un Italien des intérieurs des palais de France ou d’Angleterre ? Que pouvait savoir un Anglais des galeries des États du Saint Empire romain germanique1 ? Quelle connaissance un Français avait-il des cours de Madrid ou de Copenhague ? Pour cela, nous devons nous appuyer sur l’histoire des voyages et celle des arts graphiques.

Les descriptions écrites de la plupart de ces palais et de ces collections dans des récits de voyage, guides et autres correspondances à la disposition de ceux qui ne pouvaient le...

Auteur

Trinity College, Hartford (USA)

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540