Version classiqueVersion mobile

Les grandes galeries européennes

 | 
Claire Constans
, 
Mathieu Da Vinha

Types et fonctions des galeries

La galerie de collection dans le Saint Empire durant la première moitié du xviiie siècle

Virginie Spenlé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au début du xviiie siècle, on assiste dans la majorité des résidences du Saint Empire romain germanique à la dissolution des Kunstkammern (cabinets de curiosités) traditionnelles et à la création de collections spécialisées. Pour la plupart, les princes allemands érigent en dehors de leur résidence un bâtiment pour y exposer leurs collections selon des catégories nouvelles (collections naturelles, collections de peintures et de sculptures, bibliothèques, etc.). En effet, l’architecte Leonhard Christoph Sturm recommande aux jeunes nobles auxquels il enseigne à l’académie de Wolfenbüttel de rassembler leurs collections dans une « maison de raretés » (Raritäten-Haus) et de les présenter selon un système de classification moderne prenant en compte la matérialité et la nature des objets1. Toutefois, lorsqu’il aborde la distribution à l’intérieur des résidences princières, il remarque qu’il est toujours avantageux d’ériger des galeries « garnies de précieuses raretés de peinture et de scu...

Auteur

Kunstkammer Georg Laue, Munich

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search