Version classiqueVersion mobile

¿Louis XIV espagnol?

 | 
Gérard Sabatier
, 
Margarita Torrione

Usages de cour

Versailles inversé : Charles II, ou la monarchie sous l’empire des nobles

Antonio Álvarez-Ossorio Alvariño

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Telle sera la majesté »

Le contrôle de l’aristocratie sur la cour royale par le biais du service domestique et du système des favoris a culminé sous le règne de Charles II. Après l’échec de la reine mère Marianne d’Autriche dans sa tentative de limiter le pouvoir politique de la haute noblesse, l’aristocratie déclencha une offensive pour s’approprier le gouvernement de la monarchie, ce qui réduisait le métier du roi à la représentation de la majesté, la figure du souverain se retrouvant parfois éclipsée face à la liberté inhérente à la qualité des grands.

Une illustration peut en être donnée avec l’anecdote que l’ambassadeur d’Autriche, le comte de Lobkowicz, rapporta à l’empereur Léopold Ier en mars 1692. Accompagné d’un gentilhomme, Charles II inspectait un chantier au palais, lorsque

[…] le comte de Baños entra là. Le gentilhomme voulut se retirer, mais le roi lui ordonna de rester et, avançant vers Baños, lui fit une moue de déplaisir. Baños resta impassible, sortit un mouchoir d...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search