Version classiqueVersion mobile

¿Louis XIV espagnol?

 | 
Gérard Sabatier
, 
Margarita Torrione

Représentations

Le lion et le globe : la statue de Louis XIV par Domenico Guidi, ou l’Espagne humiliée

Hendrik Ziegler

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Louis XIV n’a cessé de considérer l’Espagne comme l’ennemie de la France. Dans ses Mémoires, instructions pour gouverner conçues à l’intention du Dauphin, il ne manqua pas d’évoquer la relation de concurrence jalouse et d’« inimitié permanente » entre les deux peuples, qui n’aurait jamais su être entièrement éliminée en dépit de son occultation passagère par des traités politiques et des mariages dynastiques1. Le changement de rapport de force à partir des années 1650, confirmé par la paix des Pyrénées en 1659 qui allait durablement sceller la faiblesse militaire de l’Espagne, tarda à être reconnu du côté français : dans la perception des contemporains de Louis XIV, l’Espagne restait jusqu’au tournant du siècle un adversaire important et menaçant2. Pour cette raison, la politique étrangère ludovicienne continua de poursuivre parmi ses principaux objectifs l’humiliation diplomatique, la lutte militaire et l’amputation territoriale de l’Espagne, jusqu’à ce que le testament de Charles ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search