Version classiqueVersion mobile

¿Louis XIV espagnol?

 | 
Gérard Sabatier
, 
Margarita Torrione

Représentations

« Quelques poils au bas de la bouche » ou les enjeux du portrait du roi

Stanis Perez

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Connaît-on le visage de Louis XIV ? À cette question, quiconque a un minimum de culture historique ou touristique répondra par l’affirmative sans soupçonner l’incertitude des historiens. Face à la prolifération des représentations du souverain, notamment à l’ère de l’absolutisme personnel, on peut s’interroger sur la fiabilité des portraits, autrement dit sur le rôle de la convention picturale dans la figuration du roi. Quoique nombreuses, les images montrant la personne royale ne peuvent éluder, par leur simple prolifération, une interrogation de fond sur ce que tant de sources nous apprennent, avec plus ou moins de sincérité.

Le genre du portrait royal ne peut non plus se réduire à quelques peintures officielles. Ce serait oublier les textes cernant le caractère ou les principaux épisodes de la vie du roi. À leur manière, ils brossent un portrait du monarque en signalant, avec plus ou moins de profondeur, les détails de son visage. Dans ces écrits et ces représentations, qu’ils rel...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search