Version classiqueVersion mobile

La Gauche Globale

 | 
Immanuel Wallerstein

Appréciations/critiques

L’hypothèse du déclin

Michel Wieviorka

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Immanuel Wallerstein nous invite à penser le passé et le présent de la gauche, la gauche qu’il appelle « globale », mais aussi son futur. Mais y a-t-il à coup sûr un futur à gauche, en tous cas pour les quelques années à venir ? L’hypothèse d’un déclin relativement durable de la gauche mérite, hélas, d’être formulée : c’est ce que je ferai dans ce texte, en précisant, auparavant, que la gauche dont je parle est proprement politique, distincte des mouvements sociaux ou culturels qui peuvent la porter, là où me semble-t-il Immanuel Wallerstein propose une conceptualisation qui intègre dans un même ensemble le mouvement et l’action proprement politique. Comme on le verra, cela ne change pas véritablement l’analyse : il n’y aura selon moi renouveau de la gauche politique que s’il y a émergence et déploiement de mouvements sociaux et culturels « globaux ».

Au départ, il y eut l’effondrement du communisme, à l’Est, symbolisé alors par la chute du mur de Berlin en 1989, mais aussi à l’Ouest...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search