Version classiqueVersion mobile

La Gauche Globale

 | 
Immanuel Wallerstein

Appréciations/critiques

La Gauche Globale : une remarque

James K. Galbraith

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comment ne pas admirer Immanuel Wallerstein pour l’étendue de sa vision, la puissance de ses propos et l’engagement de toute sa vie envers l’analyse du système-monde et la démocratie radicale, qui constitue le cœur de son travail ? Pour autant, je ne peux accepter dans leur intégralité les termes de référence de ces essais. Je propose ces remarques dans un esprit de profond respect et d’engagement critique.

Pour commencer, que vient faire ici le cadre métaphorico-mathématique des cycles et des tendances – cycle de Kondratiev, effet papillon et bifurcation qui mène au chaos ? L’effet papillon n’existe pas en tant que tel dans le monde réel, car sa formule mathématique ne prend pas en compte la dissipation, qui est une force fondamentale en physique1. Les changements climatiques que nous connaissons n’ont rien d’un chaos prédéterminé, ils proviennent des gaz à effet de serre, qui ne sont pas des déchets toxiques mais l’inévitable produit d’une combustion. Ce mécanisme est connu depuis ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search