Version classiqueVersion mobile

La Gauche Globale

 | 
Immanuel Wallerstein

La Gauche Globale : hier, aujourd'hui, demain

Crise structurelle du système-monde moderne : les dilemmes de la gauche

Immanuel Wallerstein

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Afin d’analyser les changements qu’a engendrés la crise structurelle du système-monde pour la Gauche Globale, nous devons nous pencher sur nos précédentes observations.

La Gauche Globale, en position de faiblesse durant la période ayant suivi ce que j’ai nommé la « révolution-monde de 1848 », a pris une place prépondérante à travers le monde à partir de 1945 environ, et ce jusqu’à la révolution-monde de 1968. Elle y est parvenue en adoptant la stratégie en deux temps qui veut que les mouvements s’emparent d’abord du pouvoir étatique pour ensuite s’atteler à transformer le monde.

Cette stratégie lui a permis d’arriver au pouvoir entre 1945 et 1968 dans la plus grande partie du système-monde. Pourtant, cette période correspond précisément au plus grand accroissement de production de plus-value dans l’histoire du système-monde moderne à travers des quasi-monopoles sur les produits de pointe. Il s’agit également de la période d’hégémonie incontestée des États-Unis, lesquels détenaient le ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search