Version classiqueVersion mobile

La vérité est ailleurs

 | 
Jean-Pierre Dozon

L’Afrique, le sida et l’inversion du stigmate

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cependant, il n’y eut pas que les mouvements néopentecôtistes à alimenter cette crise diabolique et à lui faire suivre une pente plus nettement conspirationniste. Parmi les forces du mal, si l’on me permet, il en fut une qui a marqué fortement la fin du xxe siècle. Il s’agit en l’occurrence du sida, c’est-à-dire de cette pathologie transmissible par les voies les plus intimes (sexuelle, sanguine et maternelle) dont on découvrit l’agent viral et les conséquences mortifères dans les années 1980 et qui se répandit, quoique variablement, partout dans le monde en réveillant les terreurs qu’avaient suscitées les grandes épidémies d’autrefois. Le sida produisit en effet, particulièrement en Occident, une véritable stupéfaction dans la mesure où on croyait les fléaux du temps jadis définitivement vaincus, à l’exemple de la variole dont l’OMS, suite à des campagnes réitérées de vaccination, venait de déclarer l’éradication planétaire (1979). On découvrit ainsi que cette croyance était illuso...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search