Version classiqueVersion mobile

À qui appartiennent les images ?

 | 
Sylvie Lindeperg
, 
Ania Szczepanska

Les archives dans tous leurs états

Des images sans propriétaire : pour une déontologie des usages

Entretien Marie-José Mondzain, philosphe, spécialiste des images

Marie-José Mondzain

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les images d’archives sont au centre des tensions qui traversent le monde de la recherche, de la conservation ainsi que de la production cinématographique et audiovisuelle. Rares sont ceux pourtant qui tentent de définir cette notion. La philosophie peut-elle nous aider à penser l’image d’archives ?

De toute évidence, il n’existe pas d’image d’archives par nature. Seul le geste d’archivage peut donner à des images le statut d’archives. Le geste du professionnel nommé archiviste ne consiste pas à reconnaître parmi les images celles qui seraient des archives, mais à créer le statut d’archives pour toute image, quelle qu’elle soit. Une image devient image d’archives à partir du moment où elle est conservée pour être interrogée quant à sa valeur de témoignage et d’information.

Plus encore, des images peuvent apporter des réponses à des questions qui ne se posent qu’en dépit de leur intention ou de leur contenu explicite et volontaire. C’est donc la constitution des corpus de questions qui...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search