Version classiqueVersion mobile

Diviser pour unir ?

 | 
Michel Wieviorka
, 
Hervé Le Bras
, 
Rebecca Lemos Igreja
, 
et al.

Catégories ethniques et raciales dans les recensements et politiques de discrimination positive au Brésil

Rebecca Lemos Igreja

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

À la différence de la France, les recensements brésiliens ont recueilli, dès leur instauration, des informations sur la race et l’ethnie des habitants du pays. L’opportunité de prendre en compte ces critères a cependant régulièrement nourri les discussions au sein de l’État et dans les milieux intellectuels brésiliens. Dès la colonisation, les débats ont porté sur l’espace qu’occupaient les Indiens et les Noirs dans la société brésilienne. La situation et l’histoire très différentes de ces deux populations ont compliqué encore le débat à partir du moment où des mesures de discrimination positive ont été discutées puis mises en œuvre. Tandis que pour les Indiens la différence culturelle jouait le rôle principal, pour les Noirs, la différence de couleur de peau a souvent été mise en avant. Comme ces derniers représentent une fraction beaucoup plus importante de la population, la question des statistiques ethniques a pris une tournure largement fondée sur la couleur de peau, ce qui est...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search