Version classiqueVersion mobile

Diviser pour unir ?

 | 
Michel Wieviorka
, 
Hervé Le Bras
, 
Rebecca Lemos Igreja
, 
et al.

Les statistiques ethniques sont-elles des statistiques comme les autres ?

Hervé Le Bras

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’opportunité d’une statistique dépend de son utilité en comparaison des inconvénients qu’elle peut occasionner. La question de l’opportunité a été posée avec insistance en France à propos des statistiques dites ethniques, terme faisant référence à l’usage intensif de statistiques ethno-raciales aux États-Unis. On dispose, par exemple en France, de statistiques agrégées sur les salaires des hommes et des femmes, sur les revenus moyens à une échelle géographique fine, sur ceux des handicapés. Pourquoi ne pas en recueillir aussi sur ceux des personnes issues des flux migratoires, selon leur origine ou selon la couleur de leur peau ? Si l’on veut que l’égalité progresse dans la société française, une statistique des inégalités d’origine ethno-raciale pourrait être aussi importante que les statistiques sur l’inégalité des sexes ou que celles sur les inégalités territoriales.

Les pages qui suivent sont consacrées à ce problème pris sous l’angle plus large des modalités de lutte contre les...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search