Version classiqueVersion mobile

Honneur et baraka

 | 
Raymond Jamous

Note sur le texte

Texte intégral

1Pour des raisons que le lecteur comprendra, nous avons changé tous les noms des personnes et des groupes lignagers iqar’iyen évoqués dans cet ouvrage. Dans la majorité des récits, nous avons remplacé les noms propres par des lettres de l’alphabet : lettres majuscules pour les groupes, lettres minuscules pour les individus. A, B, C, D, E, F désignent les patrilignages (groupes segmentaires de niveau cinq) ; M, N, O, P, Q, R les communautés territoriales (groupes de niveau quatre) ; V, W, X, Y, Z les fractions (groupes de niveau trois) ; et enfin a, b, c, d, e les individus. Enfin, quoiqu’il soit ici question d’événements passés, nous avons préféré utiliser le présent ethnographique.

2La transcription des termes berbères et arabes a été simplifiée pour des raisons d’économie. L’utilisation des signes a été réduite au maximum. Nous signalerons ici les phonèmes qui ont nécessité une transcription spécifique.

Caractères latins

Caractères arabes

sh

ش

comme le français ch

gh

غ

r grasseyé

th

ث

t interdental

kh

spirante vélaire sourde (comme la jota espagnole)

w

و

comme dans watt ou ouate

q

ق

occlusive vélaire sourde

h

spirante pharyngale sourde

,

ع

spirante pharyngale sonore

أ

occlusive pharyngale sonore

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1981

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search