Version classiqueVersion mobile

Sociétés en guerres

 | 
Rémy Bazenguissa-Ganga
, 
Sami Makki

Troisième partie. Transformations globales

Chasse aux migrants. Les nouvelles guerres de capture entre l’Europe et l’Afrique

Marc Bernardot et Jérôme Valluy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La politique actuelle qui réprime les étrangers rendus illégaux et plus largement les citoyens « en pointillés » des démocraties occidentales est-elle nouvelle ou bien constitue-t-elle une nouvelle forme de gestion des groupes altérisés ? Les discours, les dispositifs et les pratiques qui visent de nos jours les étrangers illégalisés en Europe, et plus particulièrement en France, puisent leurs références et leurs cadres cognitifs dans l’histoire coloniale et métropolitaine. Au centre de la configuration contemporaine se trouve l’internement administratif. Utilisé comme technique de contrôle et de mise en valeur, le camp d’internement trouve ses premières applications dans le monde colonial. Dans les métropoles, les premiers sites d’internement pour mettre à l’écart des populations jugées indésirables se développent pendant la première guerre mondiale en agrégeant diverses cultures répressives au terme d’une gestation durant le xixe siècle. Le maillage répressif, à l’intersection des...

Auteurs

Professeur de sociologie à l’université du Havre. Il est membre du laboratoire CIRTAI et co-anime l’équipe éditoriale du réseau TERRA. Spécialiste de sociologie historique de l’État et de l’espace, il travaille actuellement sur les politiques antimigratoires.

Maître de conférences (HDR) en science politique à l’université Panthéon-Sorbonne (Paris-I), chercheur associé au Centre d’études africaines et membre de l’équipe éditoriale du réseau scientifique TERRA. Ses recherches portent sur l’accueil et le rejet des exilés, les migrations forcées, les formes de xénophobie, les dimensions migratoires et postcoloniales des relations entre l’Europe et l’Afrique.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search