Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Traduire : transmettre ou trahir ?

 | 
Jennifer K. Dick
, 
Stephanie Schwerter

IV. Éléments intraduisibles ?

Multiplication des emprunts à l’anglais et accélération de l’évolution du français contemporain

Myriam de Beaulieu

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Francophone de France* et interprète de conférences aux États-Unis, j’ai décidé en 2009 de commencer une thèse de doctorat dans le prolongement du sujet de mon diplôme d’études approfondies (DEA), réalisé en 1996. Celui-ci avait pour thème la multiplication massive et récente des anglicismes et des calques de l’anglais en français contemporain. Depuis 1992, en effet, l’informatique puis l’Internet semblent avoir multiplié les anglicismes dans les médias, et le français journalistique ne reflète plus les spécificités du français décrites par Jean-Paul Vinay et Jean Darbelnet en 1977.

J’émets l’hypothèse suivante : une langue est porteuse d’un angle de vue interne, issu de l’histoire de ses locuteurs. Ceux-ci perçoivent, découpent et désignent le réel dans leur langue selon leur expérience collective. Le locuteur chemine sur le fil du temps et exprime le réel selon l’angle de vue interne de sa langue. Au sein de chaque langue, chaque énoncé reflète le scénario global interne de la lang...

Auteur

Depuis 2000 interprète de conférence aux Nations-Unies, à New York. Elle fait des traductions simultanées de l’anglais vers le français et du russe vers le français. Actuellement, elle prépare en outre un doctorat en linguistique à l’université d’Orléans, sous la direction de Pierre Cadiot.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540