Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Traduire : transmettre ou trahir ?

 | 
Jennifer K. Dick
, 
Stephanie Schwerter

II. Discours et pouvoir : la traduction socio-théorique

De Beyrouth à New York : traduction, politique, marketing

Christophe Ippolito

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme l’a noté Sherry Simon, les traductions se fondent sur des théories portant sur les cultures qui les environnent ; elles tracent des frontières entre l’identité et la différence (cf. Simon, 1997). Cette contribution1 s’inscrit dans la problématique globale de la traduction de la culture.

Beaucoup d’interrogations dérivent de cette question générale. En s’appuyant sur mon expérience pratique d’édition et de traduction, le présent article réfléchira aux opérations interculturelles inhérentes à une telle entreprise : il passera en revue les problèmes qui se sont posés, ainsi que les facteurs qui m’ont facilité le travail.

Je commencerai par présenter mon édition de Lebanon : Poems of Love and War/Liban : Poèmes d’amour et de guerre, ainsi que l’auteur francophone Nadia Tuéni, (1935-1983) et son environnement culturel. J’aborderai ensuite le problème central, à savoir, la façon dont on peut envisager la traduction de la culture, dans le cas d’une copublication entre une maison d’édit...

Auteur

Enseigne au Georgia Institute of Technology, à Atlanta. Il est l’auteur de Narrative Memory in Flaubert’s Works (2001) et de Poéticité de la description au dix-neuvième siècle (2012). Il est aussi l’éditeur de Lebanon : Poems of Love and War (2006), et de Résistances à la modernité dans la littérature française de 1800 à nos jours (2010). Il a publié plusieurs articles dans Contemporary French and Francophone Studies, dans Romance Studies, dans Romantisme et dans la Revue d’histoire littéraire de la France. Il fait partie de l’équipe travaillant sur le futur Dictionnaire Flaubert pour les classiques Garnier, et du centre de recherches « Écritures » de l’université de Lorraine.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540