Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Reconstruire du commun

 | 
Fabienne Martin

Première partie. Ruptures

Chapitre II. Le séjour à Dichpalli

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Difficile de séjourner à l’ashram sans entendre parler de Dichpalli. Le mot revient fréquemment. Il s’échappe au détour des conversations ordinaires, d’un groupe assis à discuter, fumant une bīḍī ou jouant au pacīs (jeu de dés). Antaya, qui en revient, fait état de récoltes bien maigres cette année en raison du manque d’eau. Bala Kisan confirme les faits, la sœur de sa femme a téléphoné hier. Lui s’y rendra le mois prochain, avec sa femme et leurs enfants. Meera les accompagnera sûrement car elle a des affaires à régler là-bas.

Situé à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Nizamabad dans l’État de l’Andhra Pradesh, Dichpalli est un lieu de fréquentation, où l’on se rend de temps à autre chez des parents ou amis, que l’on reçoit en retour à l’ashram, que ce soit à l’occasion d’événements particuliers – mariages, naissances, imposition du nom –, pour régler des affaires personnelles, bien souvent d’ordre financier, ou en simple visite. On se déplace en famille ou à titre individuel...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540