Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Reconstruire du commun

 | 
Fabienne Martin

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il est question ici de vies qui ont été profondément et irrémédiablement transformées ; de ruptures, d’une multiplicité de petits actes pris dans des jeux de contraintes et de dépendances, mais aussi de luttes, de résistances, et en définitive de créations sociales.

Pendant huit ans, j’ai suivi le quotidien des résidents du Gandhi Kushth Ashram, « l’ashram de lépreux de Gandhi ». Cette communauté, établie dans la ville de Jodhpur au Nord de l’Inde, a été fondée par des personnes qui ont eu la lèpre et qui en conservent des marques corporelles. Elle est habitée également par leurs descendants non atteints par la maladie, mais qui, par leur résidence en ce lieu et leur appartenance à ce groupe, sont en quelque sorte des « lépreux sociologiques ». En ce sens, le Gandhi Kushth Ashram est moins un rassemblement de personnes touchées par la lèpre que de personnes dont l’existence est déterminée par elle.

Cette situation a de quoi interpeller au regard de la sociologie indienne et de la soci...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540