Version classiqueVersion mobile

L’occulte

 | 
Sabine Doering-Manteuffel

Au pays des fées

Le secret des cercles de blé anglais – un songe d’une nuit d’été dans les années 1970

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image

Fig. 25 : The Mowing Devil : le premier artiste des Temps modernes, à représenter des cercles de blé sur une feuille volante de l’année 1678.

Les habitants de la Grande-Bretagne disposent d’un trésor considérable de légendes anciennes. Cela tient peut-être à leur insularité. Marins, ils voyageaient sur tous les océans et rencontraient, en ces temps où faire des vœux servait encore à quelque chose, des sirènes, des femmes de la mer et toutes sortes de créatures fabuleuses. Mais sur terre aussi, on rencontrait partout des personnages comme les fées, qui disposaient de facultés surnaturelles et faisaient entendre des chants raffinés et magiques : « The phayries are another kinde of elfes that daunce in darke », écrivait le poète Thomas Churchyard en 1578 – les fées étaient un type d’elfes, qui dansaient dans l’obscurité de la nuit1. Pourquoi dès lors, dans ce pays, avec son abondante tradition de personnages fantastiques, des extraterrestres ne pourraient-ils pas descendre du ciel en pl...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search