Version classiqueVersion mobile

L’occulte

 | 
Sabine Doering-Manteuffel

Monde primitif et univers

L’occultisme national-populiste dans les théories de la globalité au xxe siècle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image

Fig. 21 : Vue sur les proportions de Mars, de la Lune et de la Terre, selon la conception de la « théorie de la glace du monde ».

La redécouverte de l’occultisme avant la Première Guerre mondiale, écrit l’historien Nicholas Goodrick-Clarke dans son étude sur Les racines occultes du national-socialisme, a été l’une des rares « réalisations » autonomes du mouvement national-populiste (völkisch) en Allemagne et en Autriche. Ils partageaient avec d’autres courants politico-idéologiques de l’époque la répugnance à l’égard de la transformation sociale et culturelle, la théorie de la supériorité d’une prétendue race aryenne et l’attitude fondamentalement antilibérale. Leurs fantasmes occulto-mythologiques avaient pourtant selon lui éclairé de l’intérieur le monde onirique du Troisième Reich1.

Les bases de l’occultisme national-populiste du xxe siècle furent cependant posées dès le milieu du xixe siècle. L’accélération de l’industrialisation et la rapidité du progrès, notamment dans les scien...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search