Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Environnement et société

 | 
Chantal Aspe
, 
Marie Jacqué

Chapitre V. L’approche complexe de la réalité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le mouvement écologiste, en tant que force politique instituée, n’a eu en France qu’un impact faible sur les transformations idéologiques qui ont conduit l’ensemble du corps social à reconsidérer le rapport au développement. En revanche l’écologie scientifique (étymologiquement « science de l’habitat »), dans sa démarche d’analyse a eu des répercussions notables sur la construction d’un nouveau mode de pensée, que nous qualifions de mode de pensée systémique. Celui-ci va permettre de légitimer et de trouver un nouveau cadre explicatif au réel auquel les individus sont confrontés : repenser l’être humain dans son rapport avec son mode de vie et son cadre de vie, mise en relation des interactions qui lient les individus les uns avec les autres, mais aussi avec l’ensemble du vivant.

À l’instar de Max Weber, à propos de L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme (Weber [1904-1905] 1967), nous dirons que l’écologie scientifique n’a pas créé la question environnementale, mais a donné...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540