Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Environnement et société

 | 
Chantal Aspe
, 
Marie Jacqué

Chapitre III. La prise en charge publique du champ de l’environnement

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Bien que très largement utilisé aujourd’hui dans l’intitulé de formations universitaires voire de disciplines scientifiques1, l’environnement n’est pas un concept scientifique. L’analyse socio-historique de la pénétration de cette notion dans les sphères institutionnelles montre que sa définition est largement tributaire d’enjeux économiques et sociaux historiquement situés. L’institutionnalisation de l’environnement en tant que processus social est un phénomène contemporain qui traduit la nécessité‚ pour toute société, de normaliser ses pratiques, en particulier par la sphère juridico-administrative, mais aussi de définir un cadre utile à sa prise en compte par la sphère économique. Les conditions de l’institutionnalisation du domaine de l’environnement s’inscrivent en outre dans un contexte historique de construction d’un nouvel espace géographique, culturel et institutionnel, celui de l’Europe.

En 1971, la création du premier ministère est d’abord celle d’un ministère de la Protec...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540