Version classiqueVersion mobile

Orient et ornement

 | 
Isabelle Tillerot

Table des illustrations et crédits photographiques

Texte intégral

1Nous exprimons notre reconnaissance aux personnes et aux institutions qui nous ont fourni une aide précieuse en cédant gracieusement les droits de reproduction : Simon Bourcier, Roxane Dasseux, Christian Michel, Anne Perrin Khelissa, le musée Antoine Vivenel de Compiègne, la bibliothèque municipale et le musée des Beaux-Arts de Dijon, The Getty Research Institute et The Huntington à Los Angeles, Sotheby’s et The Morgan Library & Museum à New York ainsi que l’agence Roger-Viollet, les Archives nationales, la galerie Bernard Steinitz et le musée Rodin à Paris.

2Nous savons également gré aux institutions qui proposent en Open Content (mise à disposition gratuite et sans restriction) des images d’œuvres du domaine public : le Rijksmuseum à Amsterdam, The Victoria & Albert Museum à Londres, The lacma à Los Angeles, The Indianapolis Museum of Art à Newfields, The Metropolitan Museum of Art à New York, la bibliothèque de l’inha à Paris, le Nationalmuseum à Stockholm et The Internet Archive.

Illustrations

3ill. de couverture. L’Air (détail), panneau provenant du cabinet de la Chine de l’hôtel de Richelieu à Paris, 1728–1731, 312 × 133 cm, Paris, musée Carnavalet, inv. BO 102-5, photo © Musée Carnavalet, Paris / Roger-Viollet

4ill. 1. Bernard Picart, Le Cabinet de l’Amour de l’hôtel Lambert à Paris, tiré des Peintures de Charles Le Brun et d’Eustache Le Sueur qui sont dans... la maison du Président Lambert, Paris, 1700–1710, Paris, collection particulière, photo © Archives de l’auteur

5ill. 2. Jan Asselijn, Paysage avec un troupeau traversant une rivière, autrefois placé dans l’attique du cabinet de l’Amour de l’hôtel Lambert à Paris, huile sur toile, 66 × 88 cm, Paris, musée du Louvre, inv. 985, photo © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi

6ill. 3. Bernard Picart, Le Cabinet des Muses de l’hôtel Lambert à Paris, tiré des Peintures de Charles Le Brun et d’Eustache Le Sueur qui sont dans... la maison du Président Lambert, Paris, 1700–1710, Paris, collection particulière, photo © Archives de l’auteur

7ill. 4. Eustache Le Sueur, plafond du cabinet des bains de l’hôtel Lambert à Paris, 1652–1655, peinture à l’huile sur plâtre enduit, détruit par le feu en 2012, photo © Centre des monuments nationaux, Paris / Alain Lonchampt

8ill. 5. Bernard Picart, Diane et Actéon, détail de la voussure du cabinet des bains de l’hôtel Lambert à Paris, tiré des Peintures de Charles Le Brun et d’Eustache Le Sueur qui sont dans... la maison du Président Lambert, Paris, 1700–1710, Paris, collection particulière, photo © Archives de l’auteur

9ill. 6. Bernard Picart, Diane et Callisto, détail de la voussure du cabinet des bains de l’hôtel Lambert à Paris, tiré des Peintures de Charles Le Brun et d’Eustache Le Sueur qui sont dans... la maison du Président Lambert, Paris, 1700–1710, Paris, collection particulière, photo © Archives de l’auteur

10ill. 7. Bernard Picart, Le Triomphe d’Amphitrite, détail de la voussure du cabinet des bains de l’hôtel Lambert à Paris, tiré des Peintures de Charles Le Brun et d’Eustache Le Sueur qui sont dans... la maison du Président Lambert, Paris, 1700–1710, Paris, collection particulière, photo © Archives de l’auteur

11ill. 8. Bernard Picart, Le Triomphe de Neptune, détail de la voussure du cabinet des bains de l’hôtel Lambert à Paris, tiré des Peintures de Charles Le Brun et d’Eustache Le Sueur qui sont dans... la maison du Président Lambert, Paris, 1700–1710, Paris, collection particulière, photo © Archives de l’auteur

12ill. 9. Eustache Le Sueur, Le Triomphe de Neptune, voussure du plafond du cabinet des bains de l’hôtel Lambert à Paris, 1652–1655, peinture à l’huile sur plâtre enduit, 97 cm, détruit par le feu en 2012, photo © Centre des monuments nationaux, Paris / Alain Lonchampt

13ill. 10. Bernard Picart, La Galerie d’Hercule de l’hôtel Lambert à Paris, tirée des Peintures peintures de Charles Le Brun et d’Eustache Le Sueur qui sont dans... la maison du Président Lambert, Paris, 1700–1710, Paris, collection particulière, photo © Archives de l’auteur

14ill. 11. Salon Galeotti, 1er salon nord du 2e étage du palais Spinola di Pellicceria à Gênes : Anonyme romain, La Prudence et la Tempérance, début du xviie siècle, huile sur toile ; Sebastiano Galeotti, Les Noces d’Amour et de Psyché, fresque du plafond ; murs peints à fresque par Francesco Maria Costa, Paolo Revello et Giovanni Battista Natali, in situ, photo © Anne Perrin Khelissa

15ill. 12. Noël Nicolas Coypel, Arion sur les flots, dessus-de-porte de la chambre à coucher du duc de Bourbon, décor de l’hôtel du Grand Maître à Versailles, 1724, huile sur toile chantournée, 118 × 110 cm, Versailles, hôtel de ville, photo © Archives de l’auteur

16ill. 13. François Lemoyne, L’Arrivée d’Ulysse et de Télémaque à Ithaque, dessus-de-porte du cabinet ovale de l’hôtel Peyrenc de Moras à Paris, 1729–1730, huile sur toile, 85 × 127,5 cm, in situ, Paris, musée Rodin, inv. P.9397, photo © Musée Rodin, Paris / Jean de Calan

17ill. 14. Charles Joseph Natoire, La Jeunesse et la Vertu présentent les deux princesses à la France, Madame Adélaïde (née en 1732) et sa sœur Madame Louise-Marie dite Madame troisième (1728–1733), filles de Louis XV, dessus-de-porte, 1734, installé en 1735, 115 × 146 cm, Versailles, grands appartements, chambre de la reine, inv. MV7163, photo © RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

18ill. 15. Germain Boffrand, décor du salon ovale de la princesse à l’hôtel de Soubise à Paris, 1737–1739, in situ, photo © Archives nationales, pôle image, Paris

19ill. 16. André Camot d’après Jean I Bérain, plafond dit à l’impériale de la chambre du lit de l’hôtel de Mailly à Paris, 1687–1688, in situ, photo © Agence Leemage, Paris / Hubert Josse

20ill. 17. Jean II Bérain, quart de plafond de la seconde antichambre de l’hôtel de Mailly à Paris, relevé graphique remis en 1699 à l’architecte suédois Nicodème Tessin, crayon et lavis gris, 45,6 × 41,5 cm, Stockholm, Nationalmuseum, inv. NMH THC 4687, photo © Nationalmuseum, Stockholm / Licence CC BY-SA

21ill. 18. Claude III Audran, projet de décor pour un cabinet des bains, v. 1716–1723, crayon, encre noire, lavis et aquarelle, 44,7 × 27,7 cm, Stockholm, Nationalmuseum, inv. NMH CC II 59, photo © Nationalmuseum, Stockholm / Cecilia Heisser / Licence CC BY-SA

22ill. 19. Claude III Audran, demi-poncif de quart de plafond, crayon brun et lavis bleu, 16 × 16 cm, Stockholm, Nationalmuseum, inv. NMH CC II 159, photo © Nationalmuseum, Stockholm / Cecilia Heisser / Licence CC BY-SA

23ill. 20. Claude III Audran, décor de plafond peint pour le petit cabinet du premier étage de l’hôtel d’Angran de Fonspertuis à Paris, v. 1723–1724, in situ, photo © Archives de l’auteur

24ill. 21. Comte de Caylus, d’après Antoine Watteau, dessus de clavecin, tiré de L’œuvre gravé d’Antoine Watteau, Paris, 1734–1736, 2 vol., Los Angeles, Getty Research Institute, inv. 85-B14598, photo © Internet Archive, commanditaire de la numérisation : Getty Research Institute

25ill. 22. Nicolas Lancret, L’Escarpolette, v. 1724, dessus-de-porte ovale pour le décor du cabinet d’angle de l’hôtel Peyrenc de Moras à Paris, huile sur toile, 95 × 88 cm, Indianapolis, Indianapolis Museum of Art, inv. 75.456, photo © Courtesy of Indianapolis Museum of Art at Newfields / Domaine public

26ill. 23. Jean Bernard Toro, Desseins arabesques à plusieurs usages, Paris, 1716, Paris, bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, collections Jacques Doucet, inv. NUM FOL EST 583, photo © Bibliothèque numérique de l’inha / Licence Ouverte Etalab

27ill. 24. Pierre Edme Babel, Différents compartiments d’ornements, Paris, 1750, Los Angeles, Getty Research Institute, inv. P860001, photo © Internet Archive, commanditaire de la numérisation : Getty Research Institute

28ill. 25. Gabriel Huquier d’après Juste Aurèle Meissonnier, Différents desseins de salières, tiré de l’Œuvre de Meissonnier, Paris, v. 1730–1735, Los Angeles, Getty Research Institute, inv. P860001, photo © Digital image courtesy of the Getty’s Open Content Program

29ill. 26. Nicolas Pineau, corniche des boiseries de l’hôtel de Varengeville à Paris (détail), v. 1736–1752, chêne sculpté peint et doré, New York, The Metropolitan Museum of Art, inv. 63.228.1, photo © The Metropolitan Museum of Art, New York / Licence CC0

30ill. 27. Nicolas Pineau, Projet de boiserie et de glace chantournée couronnée par un vase entre deux dragons, sanguine, 37 × 37 cm, cadre 50 × 50 cm, Paris, musée des Arts décoratifs, inv. 29084, photo © Les Arts Décoratifs, Paris / Jean Tholance

31ill. 28. Antoine Watteau, Femme assise tenant un éventail, v. 1717, sanguine, pierre noire et rehauts de blanc, 21,4 × 13,1 cm, New York, The Metropolitan Museum of Art, inv. 43.163.23, photo © The Metropolitan Museum of Art, New York / Licence CC0

32ill. 29. Pierre Charles Trémolières d’après Antoine Watteau, Femme assise tenant un éventail, tirée des Figures de différents caractères, de paysages et d’études dessinées d’après nature par Antoine Watteau, Paris, 1726–1728, 2 vol., Paris, bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, collections Jacques Doucet, inv. NUM PL EST 96 (1), photo © Bibliothèque numérique de l’inha / Licence Ouverte Etalab

33ill. 30. Jacques de Lajoüe, cartouche d’encadrement dessiné autour du retirage par Gabriel Huquier (no XXV, 2) de la FDC 19, gravée par Pierre Charles Trémolières d’après Antoine Watteau, Dijon, musée des Beaux-Arts, inv. JdC P2 fo 9-4/18-1, photo © Musée des Beaux-Arts, Dijon / François Jay

34ill. 31. Jacques de Lajoüe, cartouche d’encadrement dessiné autour du retirage par Gabriel Huquier (no XXV, 3) de la FDC 250, gravée par François Boucher d’après un dessin d’Antoine Watteau conservé dans une collection particulière à Paris, Dijon, musée des Beaux-Arts, inv. JdC P2 fo 9-4/18-2, photo © Musée des Beaux-Arts, Dijon / François Jay

35ill. 32. Le Parmentier d’après Jacques de Lajoüe, frontispice des Œuvres de Phillips Wouwermans Hollandaispar Jean Moyreau, 1737, 34,5 × 44,5 cm, Amsterdam, Rijksmuseum, inv. RP-P-OB-71.548, photo © Rijksmuseum, Amsterdam / Licence CC0

36ill. 33. Gabriel Huquier d’après Jacques de Lajoüe, frontispice du Second Livre de tableaux et rocailles, v. 1738–1749, Paris, bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, collections Jacques Doucet, inv. NUM 4 EST 287, photo © Bibliothèque numérique de l’inha / Licence Ouverte Etalab

37ill. 34. Antoine Watteau, Persan assis à mi-corps, vu de trois quarts, tourné vers la droite, sanguine et pierre noire, 29 × 19,6 cm, Londres, Victoria & Albert Museum, inv. DYCE.593, photo © Victoria & Albert Museum, Londres

38ill. 35. Edme Jeaurat d’après Antoine Watteau, Fille du royaume d’Ava, tiré de L’œuvre gravé d’Antoine Watteau, Paris, 1734–1736, 2 vol., Los Angeles, Getty Research Institute, inv. 85-B14598, photo © Internet Archive, commanditaire de la numérisation : Getty Research Institute

39ill. 36. Michel Guillaume Aubert d’après Antoine Watteau, Femme chinoise de Kouei Tchéou et Viosseu ou Musicien chinois, tirés de L’œuvre gravé d’Antoine Watteau, Paris, 1734–1736, 2 vol., Los Angeles, Getty Research Institute, inv. 85-B14598, photo © Internet Archive, commanditaire de la numérisation : Getty Research Institute

40ill. 37. Michel Aubert d’après Antoine Watteau, La Déesse Thvo Chvu dans l’Isle d’Hainane, tirée de L’œuvre gravé d’Antoine Watteau, Paris, 1734–1736, 2 vol., Los Angeles, Getty Research Institute, inv. 85-B14598, photo © Internet Archive, commanditaire de la numérisation : Getty Research Institute

41ill. 38. Michel Aubert d’après Antoine Watteau, Idole de la déesse Ki Mâo dans le royaume de Mang au pays des Laos, tirée de L’œuvre gravé d’Antoine Watteau, Paris, 1734–1736, 2 vol., Los Angeles, Getty Research Institute, inv. 85-B14598, photo © Internet Archive, commanditaire de la numérisation : Getty Research Institute

42ill. 39. La Déesse Ki Mâo, d’après Antoine Watteau, v. 1750–1752, porcelaine tendre de Bow, Angleterre, 17,2 × 26,4 cm, Londres, British Museum, inv. 1959.1102.75, photo © The Trustees of the British Museum, Londres

43ill. 40. La Déesse Ki Mâo, d’après Antoine Watteau, v. 1750–1752, porcelaine tendre de Bow, Angleterre, 17,1 × 27,9 cm, New York, The Metropolitan Museum of Art, inv. 64.101.694, photo © The Metropolitan Museum of Art, New York / Licence CC0

44ill. 41. Gabriel Huquier d’après Antoine Watteau, Divinité chinoise, tirée de L’œuvre gravé d’Antoine Watteau, Paris, 1734–1736, 2 vol., Los Angeles, Getty Research Institute, inv. 85-B14598, photo © Internet Archive, commanditaire de la numérisation : Getty Research Institute

45ill. 42. Gabriel Huquier d’après Antoine Watteau, Empereur chinois, tiré de L’œuvre gravé d’Antoine Watteau, Paris, 1734–1736, 2 vol., Los Angeles, Getty Research Institute, inv. 85-B14598, photo © Internet Archive, commanditaire de la numérisation : Getty Research Institute

46ill. 43. Charles Nicolas Cochin père d’après Jacques de Lajoüe, La Pharmacie, tiré du cabinet du duc de Picquigny, Dijon, bibliothèque municipale, inv. Est 232, photo © Bibliothèque municipale, Dijon / Éric Juvin

47ill. 44. Robert Clee d’après Cochin, d’après Lajoüe, La Pharmacie, tiré du cabinet du duc de Picquigny, carte de visite de Richard Siddall, « chemist at the Golden Head in Panton Street, near the Haymarket », Londres, British Museum, inv. Heal.35.64, photo © The Trustees of the British Museum, Londres

48ill. 45. Christof Pitzler, étagère à porcelaines pour le cabinet de porcelaines de Louise Henriette au palais d’Oranienburg, 1688–1695, in situ, photo © Archives de l’auteur

49ill. 46. Johann Friedrich Eosander, cabinet de porcelaines du château de Charlottenburg, Berlin, 1705, restauré au xxe siècle, in situ, photo © Stiftung Preußische Schlösser und Gärten Berlin-Brandenburg (inv. F0010042) / Oberhofmarschallamt / Verwaltung der Staatlichen Schlösser und Gärten (1927–1945)

50ill. 47. Johann Friedrich Eosander, cabinet de porcelaines du château de Charlottenburg, Berlin, 1705, restauré au xxe siècle, in situ, photo © Archives de l’auteur

51ill. 48. Cabinet pour jeu de l’encens, xviiie siècle, laque or, noir, rehauts de couleur, métal, ivoire, 17,6 × 19,5 × 9,2 cm, Compiègne, musée Antoine Vivenel, inv. T.513, photo © Musée Antoine-Vivenel, Compiègne / Christian Schryve

52ill. 49. Daniel Marot, Nouvelles cheminées faites en plusieurs endroits de la Hollande et autres provinces, 1703, 24,5 × 19,4 cm, Amsterdam, Rijksmuseum, inv. RP-P-1964-3036, photo © Rijksmuseum, Amsterdam / Licence CC0

53ill. 50. Justin Moyrin, panneaux de laque pour le cabinet chinois de l’hôtel du Maine à Paris, Paris, galerie Bernard Steinitz, photo © Galerie Bernard Steinitz, Paris

54ill. 51. Cadre de La Pêche (détail), dessus-de-porte provenant du cabinet de la Chine de l’hôtel de Richelieu à Paris, 1728–1731, chêne sculpté et laque, 108 × 177 cm, Paris, musée Carnavalet, inv. BO 102-2, photo © Musée Carnavalet, Paris / Roger-Viollet

55ill. 52. Plat de laque rouge de Chine en forme de chrysanthème orné de motifs peints de lions et de fleurs, v. 1450–1550, dynastie Ming, Ø 38,7 cm, Los Angeles County Museum of Art, inv. M.80.212, photo © lacma, Los Angeles / Domaine public

56ill. 53. Plat de laque rouge du Japon en forme de chrysanthème orné d’un motif peint de kirin, animal fantastique, îles Ryukyu, v. 1600–1700, Ø 32,4 cm, Los Angeles County Museum of Art, inv. M.81.188, photo © lacma, Los Angeles / Domaine public

57ill. 54. Vase chinois de porcelaine céladon vert, v. 1300-1350, époque Ming, monture bronze doré, France, 1745–1749, 42 × 24 × 18 cm, San Marino, Californie, The Huntington Art Collections, inv. 11.14, photo © Courtesy of the Huntington Art Collections, San Marino, Californie

58ill. 55. Cabinet avant la galerie, côté de la cheminée, planche 28 du Catalogue des tableaux de Jean de Jullienne, préfacé par Jean-Baptiste François de Montullé, plume, aquarelle et rehauts de gouache, Paris, 1756, New York, The Morgan Library, inv. 1966.8, photo © The Morgan Library & Museum, New York

59ill. 56. Garniture de trois vases de porcelaine japonaise pour le marché européen, 1700–1750, Los Angeles, J. Paul Getty Museum, inv. 87.DE.26, photo © Digital image courtesy of the Getty’s Open Content Program

60ill. 57. Le Chameau, l’une des six pièces de la « Tenture des grotesques » d’après Jean-Baptiste Monnoyer, bordure dite « aux Chinois », dessinée par Jean-Baptiste Monnoyer et Guy Louis Vernansal, manufacture de Beauvais, carton avant 1689, tissée en 1690–1730, 318,8 × 424,2 cm, Los Angeles, J. Paul Getty Museum, inv. 2003.3, photo © Digital image courtesy of the Getty’s Open Content Program

61ill. 58. Jean I Bérain, Chinois, crayon noir, lavis gris, vert et rouge, 38 × 26 cm, Stockholm, Nationalmuseum, inv. NMH THC 1453, photo © Nationalmuseum, Stockholm / Cecilia Heisser / Licence CC BY-SA

62ill. 59. François Cuvilliès père, Livre de plafonds nouvellement inventés par François Cuvilliès, architecte de leur A.S.E. de Bavière et de Cologne // Cuvilliès inv. et del. / F X Jungwierth et C A de Lespillez sc., après 1745, Los Angeles, Getty Research Institute, inv. P860001, photo © Digital image courtesy of the Getty’s Open Content Program

63ill. 60. Johann Baptist Pedrozzi, cabinet japonais de l’ancien château de l’Ermitage à Bayreuth, v. 1750, in situ, photo © Bildarchiv Foto Marburg / Helga Schmidt-Glassner

64ill. 61. Carl Hårleman, premier projet du pavillon chinois de Drottningholm en Suède, 1753, crayon noir et aquarelle, 35,5 × 52,2 cm, Stockholm, Nationalmuseum, inv. NMH CC 360, photo © Nationalmuseum, Stockholm / Cecilia Heisser / Licence CC BY-SA

65ill. 62. Johan Pasch, panneau des boiseries du salon jaune du second pavillon chinois de Drottningholm édifié sur les plans de Carl Fredrik Adelcrantz, Suède, 1763, in situ, photo © The Royal Court, Suède / Alexis Daflos

66ill. 63. Bernard Van Rysamburgh, commode, 1740, chêne, panneaux de laque rouge de Chine, vernis Martin, monture de bronze doré, plateau de brèche d’Alep, 83,8 × 114,3 × 54,9 cm, estampilles « B.V.R.B. » et « JME », Los Angeles, J. Paul Getty Museum, inv. 72.DA.46, photo © Digital image courtesy of the Getty’s Open Content Program

67ill. 64. Bernard Van Rysamburgh, meuble d’encoignure, v. 1740, chêne, érable, plaqué de bois d’amarante et de cerisier, panneaux de laque noir du Japon, vernis Martin, monture de bronze doré, plateau de marbre sarrancolin, 99,4 × 88,3 × 61,3 cm, estampille « B.V.R.B », Los Angeles, J. Paul Getty Museum, inv. 72.DA.44.2, photo © Digital image courtesy of the Getty’s Open Content Program

68ill. 65. Jean Pillement, salon chinois pour le prince Marc de Beauvau-Craon, milieu duxviiie siècle, Haroué, château d’Haroué, photo © Archives de l’auteur

69ill. 66. Lampas de soie rose avec motifs de chinoiseries, 1735–1760, 52 × 63,5 cm, Amsterdam, Rijksmuseum, inv. BK-BR-387, photo © Rijksmuseum, Amsterdam / Licence CC0

70ill. 67. L’Embarquement de l’impératrice, neuvième pièce de la première tenture chinoise L’Histoire de l’empereur de Chine, tapisserie de la manufacture de Beauvais, 1697–1705, laine et soie, 367,6 × 310,5 cm, Los Angeles, J. Paul Getty Museum, inv. 99.DD.29, photo © Digital image courtesy of the Getty’s Open Content Program

71ill. 68. John Vanderbank, Tapisserie anglaise à scènes orientales, tissée à Soho, Londres, 1690–1710, laine et soie, 276 × 300 cm, Londres, Victoria & Albert Museum, inv. T.362-1910, photo © Victoria & Albert Museum, Londres

72ill. 69. Michael Mazarind, Tapisserie anglaise dite « à la manière indienne » ornée d’une bordure aux porcelaines chinoises, tissée à Londres, v. 1690, signée « m mazarind » avec la lettre Z inversée, laine et soie, 234 × 392 cm, Londres, Victoria & Albert Museum, inv. T.1601-2017, photo © Victoria & Albert Museum, Londres

73ill. 70. D’après François Boucher pour le modèle et Gabriel Huquier pour la gravure, La Pêche au cormoran. Scènes de la vie chinoise, v. 1750, dessus-de-porte, huile sur toile, peinture en camaïeu, cadre moderne, 42 × 84 cm, Paris, musée des Arts décoratifs, inv. 13024.C, photo © Les Arts Décoratifs, Paris / Jean Tholance

74ill. 71. Jacques de Lajoüe, Pêche chinoise, plume, encre de Chine, lavis d’encre de Chine et pierre noire sur papier blanc, 22,3 × 32,3 cm, signé, Dijon, musée des Beaux-Arts, inv. JdC P2 fo 7-3/3-1, photo © Musée des Beaux-Arts, Dijon / François Jay

75ill. 72. Jacques de Lajoüe, Chinoise sur un éléphant, plume, encre de chine, lavis d’encre de Chine et pierre noire sur papier blanc, 22,3 × 32,3 cm, signé, Dijon, musée des Beaux-Arts, photo © Musée des Beaux-Arts, Dijon / François Jay

76ill. 73. François Thomas Mondon, Adoration de l’autruche, plume et lavis, Paris, Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, inv. Reserve B-6 (3)-Fol., photo © Archives de l’auteur

77ill. 74. François Antoine Aveline d’après François Thomas Mondon, Adoration de l’autruche, tiré du Quatrième Livre de formes ornées de rocailles, cartels, figures, oiseaux et dragons chinois, Paris, 1736, Paris, collection particulière, photo © Archives de l’auteur

78ill. 75. François Antoine Aveline d’après François Thomas Mondon, Conversation chinoise, tiré du Cinquième Livre de figures et ornements chinois, Paris, 1737, Paris, collection particulière, photo © Archives de l’auteur

79ill. 76. D’après Jean Pillement, Petits ornements chinois, 1er état avant la lettre, 20,8 × 14,8 cm, Paris, Los Angeles, Getty Research Institute, inv. P830005, photo © Digital image courtesy of the Getty’s Open Content Program

80ill. 77. Panneau de chinoiseries à la manière de Pillement destiné à l’hôtel de Lariboisière à Paris, xviiie siècle, localisation inconnue, photo © Archives de l’auteur

81ill. 78. Panneau de chinoiseries à la manière de Pillement destiné à l’hôtel de Lariboisière à Paris, xviiie siècle, localisation inconnue, photo © Archives de l’auteur

82ill. 79. Jean Pillement, Chinois pêchant à la ligne (détail), détrempe sur toile, 61 × 56 cm, Dijon, musée Magnin, inv. 1938 F 796, photo © Roxane Dasseux

83ill. 80. Anonyme proche d’Alexis Peyrotte, panneau de boiseries provenant du décor d’un salon de l’hôtel du prince de Thurn und Taxis à Francfort, France, v. 1725, collection particulière, photo © Werner Neumeister, Munich

84ill. 81. L’Air (détail), panneau provenant du cabinet de la Chine de l’hôtel de Richelieu à Paris, 1728–1731, 312 × 133 cm, Paris, musée Carnavalet, inv. BO 102-5, photo © Musée Carnavalet, Paris / Roger-Viollet

85ill. 82. Robert Robinson, Impératrice chinoise dans un carrosse, l’un des onze panneaux de chinoiseries sur les trente-trois qui ornaient la demeure de l’architecte Christopher Wren dans Botolph Lane à Londres, v. 1696, huile sur panneau, 216,5 × 79 cm, Londres, Victoria & Albert Museum, inv. P.6-1954, photo © Victoria & Albert Museum, Londres

86ill. 83. Gabriel Huquier d’après Juste Aurèle Meissonnier, Canapé exécuté pour Mr le Comte de Bielinski Grand Mal de la Couronne de Pologne en 1735, tiré de L’œuvre de Meissonnier, 1747–1748, 31,6 × 36,2 cm, Amsterdam, Rijksmuseum, inv. RP-P-1998-338, photo © Rijksmuseum, Amsterdam / Licence CC0

87ill. 84. Jean-Baptiste Girard, Cadres, cartouches / Dessiné et gravé par Girard, sculpteur et professeur pour l’ornement, Los Angeles, Getty Research Institute, inv. P860001, photo © Internet Archive, commanditaire de la numérisation : Getty Research Institute

88ill. 85. Thomas Germain, Candélabre pour le roi. Girandole d’or à cinq branches, pinceau et encres grise et noire, sur traces d’esquisse à la pierre noire, 40 × 28 cm, Paris, École nationale supérieure des beaux-arts, inv. O1289, photo © Beaux-Arts de Paris, Dist. RMN-Grand Palais / image Beaux-Arts de Paris

89ill. 86. Claude III Audran, Étude de deux bols de porcelaine chinoise, sanguine et lavis rouge, 25 × 10 cm, Stockholm, Nationalmuseum, inv. NMH CC 2782, photo © Nationalmuseum, Stockholm / Cecilia Heisser / Licence CC BY-SA

90ill. 87. Claude III Audran, Esquisse pour la partie gauche d’un panneau étroit orné de figures, contre-épreuve d’un dessin à la sanguine et lavis rouge, 29 × 9 cm, Stockholm, Nationalmuseum, inv. NMH CC I 81, photo © Nationalmuseum, Stockholm / Cecilia Heisser / Licence CC BY-SA

91ill. 88. Unkoku Tōkaku, Huit vues de la vallée de la rivière Xiao et Xiang, Japon, xviiie siècle, paravent de six panneaux, encre et or, 118,7 × 261,6 cm, Los Angeles County Museum of Art, inv. M.89.113, photo © lacma, Los Angeles / Domaine public

92ill. 89. Gabriel Huquier, Second projet pour la carte d’adresse de la boutique de Gabriel Huquier, 1749, plume, encre brune, lavis brun et aquarelles rose, bleue, verte, jaune et pourpre, rehaussées de blanc, sur esquisse à la pierre noire, 23,5 × 14,8 cm, Paris, École nationale supérieure des beaux-arts, inv. O1750-01, photo © Beaux-Arts de Paris, Dist. RMN-Grand Palais / image Beaux-Arts de Paris

Planches couleur

93pl. I. Cabinet des miroirs de l’hôtel de Lauzun à Paris, 1660, in situ, photo © Simon Bourcier

94pl. II. Eustache Le Sueur, panneaux de grotesques pour l’attique du cabinet de l’Amour de l’hôtel Lambert à Paris, 1646–1647, bois peint et doré, 168 × 51,5 cm, 168 × 37,5 cm, France, collection particulière, photo © Hervé Monestier

95pl. III. Eustache Le Sueur, compartiment central du plafond du cabinet des bains de l’hôtel Lambert à Paris, 1652–1655, peinture à l’huile sur plâtre enduit, 154 × 95 cm, détruit par le feu en 2012, photo (détail de l’ill. 4) © Centre des monuments nationaux, Paris / Alain Lonchampt

96pl. IV. Charles Joseph Natoire, Psyché recueillie par Zéphire, dessus-de-porte pour le salon ovale de la princesse à l’hôtel de Soubise à Paris, huile sur toile, chantourné, signé et daté « C. Natoire f. 1739 », 172 × 260 cm, in situ, photo © Archives nationales, pôle image, Paris

97pl. V. Germain Boffrand, décor du salon ovale de la princesse à l’hôtel de Soubise à Paris, 1737–1739, in situ, photo © Archives nationales, pôle image, Paris

98pl. VI. Claude III Audran, esquisse de quart de plafond, crayon et aquarelle sur papier perforé, 28 × 27 cm, Stockholm, Nationalmuseum, inv. NMH CC II 33, photo © Nationalmuseum, Stockholm / Cecilia Heisser / Licence CC BY-SA

99pl. VII. Claude III Audran, projet de demi-plafond avec les figures de Neptune et d’une déesse, peut-être pour le château d’Anet, crayon gris, aquarelle et rehauts d’or, 31 × 50 cm, Stockholm, Nationalmuseum, inv. NMH THC 4680, photo © Nationalmuseum, Stockholm / Cecilia Heisser / Licence CC BY-SA

100pl. VIII. Claude III Audran, plafond peint pour un cabinet ovale de l’hôtel de la comtesse de Verrue à Paris, v. 1720, huile sur enduit marouflé sur toile, 640 × 304 cm, corniche de stuc moulé, peint et doré, 45 cm, Paris, musée des Arts décoratifs, inv. RI 2006.127.1, photo © Les Arts Décoratifs, Paris / Jean Tholance

101pl. IX. Claude III Audran, étude de quart de plafond, crayon brun et sanguine, 27 × 23 cm, Stockholm, Nationalmuseum, inv. NMH CC III 61, photo © Nationalmuseum, Stockholm / Cecilia Heisser / Licence CC BY-SA

102pl. X. Antoine Watteau, L’Enjôleur, v. 1710, panneau du décor de l’hôtel de Nointel à Paris, huile sur bois, 80 × 39 cm, Valenciennes, musée des Beaux-Arts, inv. 99-4-1, photo © RMN-Grand Palais / R. Decottignies

103pl. XI. Antoine Watteau, Le Faune, v. 1710, panneau du décor de l’hôtel de Nointel à Paris, huile sur bois, 88 × 39 cm, Valenciennes, musée des Beaux-Arts, inv. 99-4-2, photo © RMN-Grand Palais / R. Decottignies

104pl. XII. Claude III Audran et Nicolas Lancret, La Pèlerine ou Belle Grecque, 1724, boiserie du cabinet d’angle de l’hôtel Peyrenc de Moras à Paris, chêne sculpté peint et doré, huile sur toile marouflée, fonds d’encadrement rechampis en gris et sculpture dorée à la mixtion au xixe siècle, 300 × 59 cm, Paris, musée des Arts décoratifs, inv. 8396, photo © Les Arts Décoratifs, Paris / Jean Tholance

105pl. XIII. Claude III Audran et Nicolas Lancret, La Femme au parasol, 1724, boiserie du cabinet d’angle de l’hôtel Peyrenc de Moras à Paris, chêne sculpté peint et doré, huile sur toile marouflée, fonds d’encadrement rechampis en gris et sculpture dorée à la mixtion au xixe siècle, 300 × 59 cm, Paris, musée des Arts décoratifs, inv. 8385, photo © Les Arts Décoratifs, Paris / Jean Tholance

106pl. XIV. François Boucher, Triomphe de Vénus, huile sur toile, 36,6 × 46 cm, Amiens, musée de Picardie, photo © RMN-Grand Palais / Agence Bulloz

107pl. XV. Nicolas Lancret, La Leçon de musique, 1743, huile sur toile, 89 × 90 cm, dans un cadre attribué à Nicolas Pineau, Paris, musée du Louvre, inv. 5610, photo © Agence Leemage, Paris / Hubert Josse

108pl. XVI. Antoine Watteau, Viosseu ou musicien chinois, huile sur toile, 23,4 × 18,2 cm, New York, The Weldon Collection, photo © Courtesy Sotheby’s

109pl. XVII. Antoine Watteau, Femme chinoise de Kouei Tchéou, huile sur toile, 23,4 × 18,2 cm, New York, The Weldon Collection, photo © Courtesy Sotheby’s

110pl. XVIII. Christophe Huet, panneau représentant l’ouïe (détail), décor de La Grande Singerie au château de Chantilly, 1737, in situ, Chantilly, musée Condé, photo © Archives de l’auteur

111pl. XIX. L’Audience de l’empereur de Chine, première pièce de la première tenture chinoise L’Histoire de l’empereur de Chine, tapisserie de la manufacture de Beauvais, 1697–1705, laine et soie, 313,7 × 466,7 cm, New York, The Metropolitan Museum of Art, inv. 48.71, photo © The Metropolitan Museum of Art, New York / Licence CC0

112pl. XX. Dessin attribué à Giovanni Domenico Tiepolo, panneau du salon chinois du palais Calbo-Crotta à Venise, v. 1750, bois laqué, peint et doré, 279,4 × 139,7 cm, Chicago, Art Institute, inv. 1953.461, photo © Art Institute of Chicago, Dist. RMN-Grand Palais / image The Art Institute of Chicago

113pl. XXI. Johan Pasch, salon jaune du second pavillon chinois de Drottningholm édifié sur les plans de Carl Fredrik Adelcrantz, Suède, 1763, in situ, photo © Max Plunger

114pl. XXII. L’Eau, panneau provenant du cabinet de la Chine de l’hôtel de Richelieu à Paris, 1728–1731, chêne sculpté et laque, 312 × 133 cm, Paris, musée Carnavalet, inv. BO 102-3, photo © Musée Carnavalet, Paris / Roger-Viollet

115pl. XXIII. Le Feu, panneau provenant du cabinet de la Chine de l’hôtel de Richelieu à Paris, 1728–1731, chêne sculpté et laque, 312 × 133 cm, Paris, musée Carnavalet, inv. BO 102-4, photo © Musée Carnavalet, Paris / Roger-Viollet

116pl. XXIV. L’Air, panneau provenant du cabinet de la Chine de l’hôtel de Richelieu à Paris, 1728–1731, chêne sculpté et laque, 312 × 133 cm, Paris, musée Carnavalet, inv. BO 102-5, photo © Musée Carnavalet, Paris / Roger-Viollet

117pl. XXV. La Terre, panneau provenant du cabinet de la Chine de l’hôtel de Richelieu à Paris, 1728–1731, chêne sculpté et laque, 312 × 133 cm, Paris, musée Carnavalet, inv. BO 102-6, photo © Musée Carnavalet, Paris / Roger-Viollet

118pl. XXVI. Bordure dite « aux Chinois » (détail), dessinée par Jean-Baptiste Monnoyer et Guy Louis Vernansal, détail du Chameau, l’une des six pièces de la « Tenture des grotesques » d’après Jean-Baptiste Monnoyer, manufacture de Beauvais, carton avant 1689, tissée en 1690–1730, 318,8 × 424,2 cm, Los Angeles, J. Paul Getty Museum, inv. 2003.3, photo © Digital image courtesy of the Getty’s Open Content Program

119pl. XXVII. La Chasse, dessus-de-porte provenant du cabinet de la Chine de l’hôtel de Richelieu à Paris, 1728–1731, chêne sculpté et laque, 108 × 177 cm, Paris, musée Carnavalet, inv. BO 102-1, photo © Musée Carnavalet, Paris / Roger-Viollet

120pl. XXVIII. La Pêche, dessus-de-porte provenant du cabinet de la Chine de l’hôtel de Richelieu à Paris, 1728–1731, 108 × 177 cm, Paris, musée Carnavalet, inv. BO 102-2, photo © Musée Carnavalet, Paris / Roger-Viollet

121pl. XXIX. Bernard Van Rysamburgh, commode (détail), 1740, chêne, panneaux de laque rouge de Chine, vernis Martin, monture de bronze doré, plateau de brèche d’Alep, 83,8 × 114,3 × 54,9 cm, estampilles « B.V.R.B. » et « JME », Los Angeles, J. Paul Getty Museum, inv. 72.DA.46, photo © Digital image courtesy of the Getty’s Open Content Program

122pl. XXX. Bernard Van Rysamburgh, meuble d’encoignure (détail), v. 1740, chêne, érable, plaqué de bois d’amarante et de cerisier, panneaux de laque noir du Japon, vernis Martin, monture de bronze doré, plateau de marbre sarrancolin, 99,4 × 88,3 × 61,3 cm, estampille « B.V.R.B », Los Angeles, J. Paul Getty Museum, inv. 72.DA.44.2, photo © Digital image courtesy of the Getty’s Open Content Program

123pl. XXXI. Claude III Audran, panneau décoratif, avant 1730 (?), plume sur graphite et aquarelle, 25,7 × 19,6 cm, Berlin, Kunstbibliothek, inv. Hdz 113, photo © bpk Berlin, Dist. RMN-Grand Palais / Dietmar Katz

124pl. XXXII. Jean-Baptiste Chevillon, panneau décoratif, v. 1740–1750, plume, aquarelle, 22,4 × 16,8 cm, Berlin, Kunstbibliothek, inv. Hdz 26, photo © bpk Berlin, Dist. RMN-Grand Palais / Dietmar Katz

125pl. XXXIII. Plat en porcelaine à large fond et rebord évasé et ourlé, période Jiajing (1522–1566), Ø 27 cm × 3,5 cm, Lisbonne, palais de Abrantès, ambassade de France, photo © Mário Novais

126pl. XXXIV. Petit plat de porcelaine à bord lobé en seize accolades, période Wanli (1573–1619), fin xvie siècle, marque de l’aigrette, Ø 19,7 cm × 4 cm, Lisbonne, palais de Abrantès, ambassade de France, photo © Mário Novais

127pl. XXXV. Vue d’ensemble de la collection de plats chinois disposés en pyramide dans le salon des porcelaines (photographie prise avant la dépose des plats), Lisbonne, palais de Abrantès, ambassade de France, photo © Mário Novais

128pl. XXXVI. Jean Pillement, Chinois pêchant à la ligne, détrempe sur toile, 61 × 56 cm, Dijon, musée Magnin, inv. 1938 F 796, photo © Roxane Dasseux

129pl. XXXVII. Robert Robinson, Dignitaire chinois voguant sur un poisson, l’un des onze panneaux de chinoiseries sur les trente-trois qui ornaient la demeure de l’architecte Christopher Wren dans Botolph Lane à Londres, v. 1696, huile sur panneau, 27 × 31 cm, Londres, Victoria & Albert Museum, inv. P.12-1954, photo © Victoria & Albert Museum, Londres

130pl. XXXVIII. Damas de brocart de soie bleue dit « bizarre », tissé à Spitalfields, Londres, v. 1708, 165 × 52 cm, Londres, Victoria & Albert Museum, inv. 711-1864, photo © Victoria & Albert Museum, Londres

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search