Version classiqueVersion mobile

La transformation des armées

 | 
Grégory Daho

L’institutionnalisation de la CIMIC : repères chronologiques

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1992 Réformes interarmées des organisations de commandement. Création de l’état-major de planification interarmées (EMIA), du Centre opérationnel interarmées (COIA), du Commandement aux opérations spéciales (COS), de la direction du Renseignement militaire (DRM) et du Collège interarmées de défense (CID).Juin : Création du bureau affaires civiles du COS.
1993 Novembre : L’expertise des actions civilo-militaires est officiellement confiée par le chef d’état-major des armées au COS.
1994 Avril : Expertise initiale de théâtre (EIT) à Sarajevo, projection des réservistes affaires civiles du COS.Juin : Parution du Livre blanc sur la défense. – Première réunion interministérielle sur les affaires civiles à Sarajevo.Novembre : Démarche interarmées d’évaluation, création par le chef d’état-major des armées d’un groupe de travail interarmées sur les « actions d’accompagnement des crises ». – Création de l’association Études et actions d’urgence (EAU).Décembre : Mise en place par l’état-major des ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search