Version classiqueVersion mobile

La transformation des armées

 | 
Grégory Daho

Troisième partie. La routinisation des organisations (2005-2012)

Troisième partie. La routinisation des organisations (2005-2012)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Une fois articulées les mobilisations collectives et les logiques d’arbitrage ayant accouché du compromis CIMIC de 2005, il nous reste désormais à comprendre comment une doctrine, pourtant particulièrement volatile, s’est matérialisée en une « fonction opérationnelle », incarnée par des hommes, une unité, un insigne, des bâtiments et des qualifications professionnelles, au point de devenir aujourd’hui un mode ordinaire de « gestion » des crises internationales. Laboratoires pour une armée réformée et professionnalisée, la Bosnie et le Kosovo constituaient déjà un vecteur de transformation de l’identité militaire à l’épreuve des interactions avec les populations dans le cadre de l’interposition humanitaire : c’est l’émergence de la figure du « soldat de la paix ». En Afghanistan, l’appréhension stratégique du rapport aux populations évolue nettement : il ne s’agit plus de favoriser le retour à la paix, mais de gagner la guerre. La population locale n’est dès lors plus un facteur envi...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search