Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La transformation des armées

 | 
Grégory Daho

Deuxième partie. La fabrication de la doctrine (1994-2005)

Chapitre 4. Un arrangement bureaucratique interarmées

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Elle [La réforme] est globale puisqu’elle affecte tant les structures, les hommes (personnels civils et militaires, moyens de fonctionnement) que l’équipement des armées dans le domaine conventionnel comme dans le domaine nucléaire. Toutes les composantes de l’outil militaire sont concernées : les trois armées, la gendarmerie, les services de soutien, la Délégation générale pour l’armement. La réforme est également autoritaire dans la mesure où le changement est impulsé par l’exécutif sous l’autorité directe du chef de l’État. Les décisions fondamentales […] ne correspondent pas aux vœux initiaux de l’institution militaire et de l’administration. »
Irondelle (2003 : 24)

L’interarmisation : impacts organisationnels et sociaux

La mise en œuvre de la réforme d’interarmisation dès 1992 postule l’obsolescence de l’organisation traditionnelle par « systèmes d’armes » (air, terre, marine, gendarmerie, services des armées) au profit de nouveaux « systèmes de forces » plus complémentaires et ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540