Version classiqueVersion mobile

La transformation des armées

 | 
Grégory Daho

Première partie. La genèse du projet (1989-1994)

Chapitre 2. Une innovation humanitaire des chefs de l’armée de terre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les contraintes du maintien de la paix

Les opérations multinationales de maintien de la paix entre 1989 et 1992, au Liban, au Kurdistan irakien, au Cambodge, en Somalie et, pour ce qui nous intéresse plus directement ici, en Bosnie-Herzégovine, deviennent progressivement la norme des formes d’intervention militaire au cours des années 1990. Tout autant qu'en raison de la frustration économique de retour du Golfe, c’est à la faveur de cette participation française croissante au renouvellement de l’interventionnisme qu’émerge le civilo-militaire. Au moment de l’importation du modèle américain par les officiers des forces spéciales, on observe déjà des usages différents de la part de ceux de l’armée de terre. Là où les premiers envisagent les affaires civiles comme un levier économique et politique basé sur l’anticipation de l’après-crise, les seconds, à travers une pratique très « humanitaire », utilisent le civilo-militaire comme un instrument de coordination avec les organisations in...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search