Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La transformation des armées

 | 
Grégory Daho

Première partie. La genèse du projet (1989-1994)

Première partie. La genèse du projet (1989-1994)

Texte intégral

1La réforme engagée entre 1992 et 1996 au sein du ministère de la Défense repose avant tout sur un rééquilibrage doctrinal, organisationnel, financier et humain entre les stratégies de dissuasion héritées des années 1960 et les stratégies d’action revenues au goût du jour. Il s’agit de réorganiser l’appareil de défense en vue de satisfaire les objectifs de projection au cœur d’interventions qui se multiplient. L’écrasante majorité des organisations qui ont contribué à l’institutionnalisation du projet CIMIC étant « neuves », la compréhension du contexte accompagnant la mise en œuvre des réformes, en tant que terreau favorable – mais non suffisant – à l’éclosion des activités civilo-militaires, est un préalable inévitable. Il s’agit de réhabiliter la place motrice des acteurs dans les processus de transformation institutionnelle en centrant l’analyse sur leur trajectoire et leurs mobilisations. L’enjeu n’est pas simplement de fuir le spectre réifiant de la thèse de l’adaptation, il s’agit aussi de montrer, loin des a priori considérant le secteur militaire comme rigide, hiérarchique et conservateur, que les luttes internes à l’institution constituent une dynamique fondamentale dans l’émergence du projet civilo-militaire en France.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Accès exclusif

open access

Offert par L’éditeur de ce site