Version classiqueVersion mobile

De l’Indus à la Somme

 | 
Claude Markovits

Introduction. « Pauvre Radjpoute ! »

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 13 juin 1917, la compagnie commandée par Ernst Jünger, alors lieutenant au 73e régiment de fusiliers de Hanovre, engage l’ennemi, l’armée britannique, dans le secteur de Cambrai. Après un échange de coups de feu, comme Jünger le raconte dans son ouvrage, Orages d’acier (Jünger 2008 : 134-135), voici le spectacle qui s’offre à lui : « Dans la prairie, des appels et des cris de douleur à l’accent exotique s’élevaient. Ces voix nous rappelèrent les coassements des grenouilles qu’on entend dans les prés après un orage. Nous découvrîmes dans l’herbe haute une file de morts et trois blessés qui, soulevés sur leurs coudes, nous suppliaient de les épargner. Ils semblaient convaincus que nous allions les achever. À ma question : “Quelle nation ?”, l’un répondit : “Pauvre Radjpoute”. Nous avions donc devant nous des Hindous1, venus d’au-delà des mers jusqu’à ce coin abandonné de Dieu pour s’y fracasser la tête contre des fusiliers hanovriens. »

La surprise de Jünger face à la présence de ce...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search