Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

#info

 | 
Arnaud Mercier
, 
Nathalie Pignard-Cheynel

Seconde partie. Débattre de l’actualité sur les réseaux socionumériques

Chapitre 10. Commenter et juger l’information sur Twitter grâce aux emojis et émoticônes

Arnaud Mercier

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Origines des emojis et des émoticônes

Shigetaku Kurita était un jeune ingénieur dans la compagnie japonaise de téléphonie NTT Docomo au moment où celle-ci a ouvert iMode, son premier service Internet pour téléphone, en 1999. L’idée est venue alors de créer une série d’images afin de permettre aux abonnés de lire et d’échanger rapidement certaines informations sur leur téléphone grâce à des dessins stylisés. L’ingénieur a été chargé d’inventer un jeu de 176 pictogrammes qui ont été appelés emoji, contraction du signe e signifiant l’image dans la langue japonaise, et de moji, lettre. Ces mots-images – en quelque sorte – ont été créés pour éviter les risques d’incommunication liés à la brièveté des messages possibles à l’époque, explique Shigetaku Kurita1, qui dit s’être inspiré à la fois des astuces graphiques utilisées dans les mangas et de la signalétique stylisée conçue pour les Jeux olympiques de Tokyo à destination des visiteurs étrangers. Au fil du temps, les premiers dessins en ...

Autore

Arnaud MERCIER est professeur en sciences de l’information et de la communication à l’Institut français de presse (université Panthéon-Assas – Paris 2), et chercheur associé au Centre de recherche sur les médiations (CREM, EA 3476). Il travaille sur les mutations du journalisme, la communication politique et les réseaux socionumériques. Il a dirigé récemment l’ouvrage : La communication politique (nouv. éd. revue et augmentée, Paris, CNRS Éditions, 2017).

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2018

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540