Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

#info

 | 
Arnaud Mercier
, 
Nathalie Pignard-Cheynel

Première partie. Tactiques de partage d’informations

Chapitre 6. Le partage de l’actualité politique sur les profils personnels de Facebook

Coralie Le Caroff

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Site le plus populaire du web social, Facebook est une plateforme initialement conçue pour l’usage privé et la sociabilité quotidienne. Cet espace constitue pourtant un terrain particulièrement fertile pour interroger les modalités d’expression des profanes autour du politique. En effet, plusieurs travaux portant sur la politisation ordinaire en ligne remarquent le manque de données empiriques sur les pratiques sociopolitiques des individus qui ne sont ni militants ni professionnels de l’information ou du politique. Ces recherches incitent à observer les prises de parole et les pratiques conversationnelles au sein d’espaces qui n’ont pas été créés pour l’échange civique (Graham 2008 ; Wright 2012). Cette hypothèse générale s’appuie en grande partie sur des travaux portant sur les contextes sociaux propices à la politisation des discussions ordinaires hors ligne. La riche ethnographie conduite aux États-Unis par Nina Eliasoph (2010) démontre par exemple que les discours et les discus...

Autore

Coralie Le CAROFF est post-doctorante au laboratoire Groupe d’études et de recherche interdisciplinaire en information et communication (GERiiCO, EA 4073) à l’université de Lille 3, et chercheuse associée au Centre d’analyse et de recherche interdisciplinaires sur les médias (CARISM, EA 2293) à l’université Panthéon-Assas – Paris 2. Ses recherches portent sur les pratiques informationnelles, les réseaux sociaux numériques et les rapports ordinaires au politique. Après une thèse sur les usages sociopolitiques de l’actualité sur Facebook soutenue en 2015, elle coordonne un projet de recherche sur la réception des discours complotistes.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2018

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540