Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

Semé sans compter

 | 
Nicolas Ellison

Troisième partie. Reproduction paysanne et recompositions sociales à l’heure du « développement durable »

Chapitre 9. Des montagnes à la presidencia : le déplacement des sources de richesse

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Le culte des saints, les charges religieuses et les fêtes de mayordomías occupent une place importante dans la reproduction et la restructuration des rapports sociaux dans les villages totonaques. Ces institutions, dont les pratiques agraires ne peuvent en aucun cas être dissociées, jouent aussi un rôle capital en tant que fondements de l’identité collective à Huehuetla, c’est-à-dire de l’appartenance à la communauté territoriale politico-religieuse. Toutefois, comme on va le voir à partir des nouveaux projets de « développement durable », du cas des femmes majordomes et du problème du financement des danses, les communautés totonaques sont travaillées par des tensions autour des appartenances politiques.

Une anecdote illustre cela de manière plutôt anodine : j’avais un jour accepté d’être pris en auto-stop par la policía estatal, généralement identifiée aux autorités en place et au parti officiel et plutôt crainte par la population. Or, un élève de l’école de l’Organisation indépend...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540