Version classiqueVersion mobile

Communication et pouvoir

 | 
Manuel Castells

Chapitre I. Le pouvoir dans la société en réseaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Qu’est-ce que le pouvoir ?

Le pouvoir est le processus le plus fondamental de la société, celle-ci se définissant autour de valeurs et d’institutions qui sont elles-mêmes déterminées par des rapports de pouvoir.

Le pouvoir est la capacité relationnelle qui permet à un acteur social d’influencer de manière asymétrique les décisions d’un autre acteur social, ou de plusieurs autres acteurs sociaux, afin d’avantager les désirs, les intérêts et les valeurs de celui qui est dans une situation de pouvoir. La coercition – ou la possibilité de la coercition – est ce qui permet l’exercice du pouvoir et/ou la construction du sens à partir des discours qui guident l’action des acteurs sociaux. Les rapports de pouvoir sont encadrés par la domination, qui sous-tend les institutions sociales. Le caractère relationnel du pouvoir est conditionné, mais non déterminé, par le caractère structurel de la domination. Les institutions peuvent exercer des rapports de pouvoir sur leurs sujets à partir de la do...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search