Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Réduire en art

 | 
Pascal Dubourg Glatigny
, 
Hélène Vérin

II. L'ambition systématique

Vitruvianisme et « réduction » architecturale au xvie siècle

Yves Pauwels

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Peut-on réécrire comme Virgile et Cicéron, peut-on rebâtir Rome ?

Pensent-ils donc, je ne dis égaler, mais approcher seulement de ces auteurs en leurs langues ? Recueillant de cet orateur et de ce poète ores un nom, ores un verbe, ores un vers, et ores une sentence comme si en la façon qu’on rebâtit un vieil édifice, ils s’attendaient rendre par ces pierres ramassées à la ruinée fabrique de ces langues sa première grandeur et excellence. Mais vous ne serez jà si bons maçons (vous, qui êtes si grands zélateurs des langues grecque et latine) que leur puissiez rendre cette forme que leur donnèrent premièrement ces bons et excellents architectes ; et si vous espérez (comme fit Esculape des membres d’Hippolyte) que par ces fragments recueillis elles puissent être ressuscitées, vous vous abusez, ne pensant point qu’à la chute de si superbes édifices conjointe à la ruine fatale de ces deux puissantes monarchies, une partie devint poudre, et l’autre doit être en beaucoup de pièces, lesquelle...

Auteur

Ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé de lettres, ancien pensionnaire de l’Académie de France à Rome, professeur d’histoire de l’art à l’université François-Rabelais de Tours (Centre d’études supérieures de la Renaissance), Yves Pauwels travaille en particulier sur l’histoire de l’architecture européenne aux XVIe et XVIIe siècles

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540