Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

1. Prendre soin des renoncules

p. 13-34


Extrait

« C’est ainsi que Grünewald décrivait,
maniant en silence son pinceau,
les cris, les vociférations, les gargouillements,
les chuintements d’un spectacle pathologique,
dont son art et lui-même, comme il le savait bien,

faisaient partie. La posture de panique
visible dans toutes les figures
de l’œuvre de Grünewald, la tête renversée
qui dégage la gorge et souvent expose le visage
à une lumière aveuglante,
est la manière paroxystique qu’ont les corps de dire que

la nature ne connaît pas d’équilibre,
mais enchaîne à l’aveuglette
les expériences brutes,
et comme un bricoleur insensé
démantèle ce qu’elle vient à peine de créer. »
W.G. Sebald, D’après nature (2007, p. 24).

1Dans toute son œuvre, le romancier autrichien Winfried Georg Sebald nous montre les êtres humains comme des fétus balayés par la violence qu’ils engendrent comme par la violence de la nature, en même temps que la « nature » est elle-même sans cesse détruite par les humains. Il évoque ainsi « le principe fondamental de toute guerre,

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.