Version classiqueVersion mobile

Socialisme et sociologie

 | 
Bruno Karsenti
, 
Cyril Lemieux

Première étude. Le socialisme et l'avenir de l'Europe

1. Le socialisme comme fait social

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans la mesure où elle consiste à mettre les idéologies en relation avec la production ancrée socialement d’idéaux, la sociologie de Karl Mannheim, sous le label de « sociologie de la connaissance », offre les outils adéquats à une étude des trois courants de pensée fondamentaux qui s’affirment aujourd’hui en Europe : le libéralisme, le nationalisme réactionnaire et le socialisme1. Rappelons que cette méthode d’analyse implique d’abord de comprendre les courants de pensée d’une époque donnée dans leurs relations antagoniques réciproques. Elle suppose ensuite de les mettre en relation avec l’évolution sociale et avec les intérêts pratiques de certains groupes nés de cette évolution.

Il importe toutefois de préciser en quel sens ces intérêts sont ici rejoints. Rattachés à une certaine expérience de la réalité sociale, ils ont en eux-mêmes une dimension proprement intellectuelle. C’est ce qui prémunit le « relationnisme » définissant cette approche contre tout réductionnisme : il y a da...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search