Version classiqueVersion mobile

Socialisme et sociologie

 | 
Bruno Karsenti
, 
Cyril Lemieux

Première étude. Le socialisme et l'avenir de l'Europe

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

UKIP en Angleterre, mouvement Pegida en Allemagne, Front national en France, Aube dorée en Grèce, Parti pour la liberté aux Pays-Bas, Parti du progrès en Norvège : partout en Europe, on assiste aujourd’hui à la percée des formations politiques nationalistes, anti-immigrés et xénophobes dans les sondages et les élections intermédiaires. Ce n’est pas tant le succès tactique de ces partis et de ces mouvements qui, pour l’instant, impressionne – car l’accès au pouvoir suprême, pour l’heure, leur est encore limité (exception faite de la Hongrie et de la Pologne) – mais c’est, d’ores et déjà, leur hégémonie culturelle. Leur première victoire n’est-elle pas d’avoir réussi à imposer dans le débat public leur définition chauvine et étriquée de la nation ? En France même, des leaders de la droite « classique » laissent désormais entendre que l’idéal républicain ne sera sauvé que s’il est d’abord ramené aux dimensions d’un nationalisme étroit, fondé sur le droit du sang. Cependant, le plus inq...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search