Version classiqueVersion mobile

Socialisme et sociologie

 | 
Bruno Karsenti
, 
Cyril Lemieux

Avant-propos

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour nombre d’observateurs, qu’ils s’en félicitent ou s’en désolent, il semblait établi jusqu’à récemment que le libéralisme, sous l’espèce particulière de ce qu’il est convenu d’appeler le « néolibéralisme », avait triomphé en Europe et converti à sa logique sinon les peuples de ce continent, du moins leurs dirigeants. Les bureaucraties d’État s'étant imposé des règles drastiques de productivité afin de satisfaire leurs créanciers, et la vie des nations, comme les rapports qu’elles entretiennent entre elles, ayant été redéfinis en termes de compétition économique, le libéralisme apparaissait comme l’horizon irrépressible de notre pensée et de nos actions. Ses promesses comme ses rigueurs étaient réputées devoir s’imposer à chacun, jusque dans le détail de ses activités.

Mais voici que le nationalisme xénophobe fait sur le vieux continent un retour tonitruant. Il couvait depuis de nombreuses années – depuis, au moins, le début des années 1990 –, donnant d’élection en élection des sig...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search