Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

La subjectivité journalistique

 | 
Cyril Lemieux

Première partie. Marges de manoeuvre

4. Comment peut-on être journaliste ethnographe ?

À propos de Michel Samson, correspondant du Monde à Marseille

Philippe Riutort

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

« Entrer dans la grande salle du conseil municipal de Toulon et regarder, avec des yeux naïfs. S’étonner. Écouter aussi, l’oreille ingénue, en supposant que le bruit a du sens. » Ainsi commence le premier chapitre d’un ouvrage publié en 1997 sous le titre Le Front national aux affaires. Son auteur, Michel Samson, y explique qu’au moment de pénétrer dans cette salle du conseil, il est surpris par la faiblesse du brouhaha, qui contraste, à ses oreilles, avec l’agitation précédant l’ouverture des séances du conseil municipal de Marseille, dont il est familier. Ce silence ne s’expliquerait-il pas par l’extrême tension que manifeste l’absence d’échanges complices, voire amicaux, entre élus de « bords » différents, à la différence de ce que l’on observe à Marseille ? Suit un descriptif détaillé des tenues vestimentaires des élus FN qui frappent l’observateur par la vivacité de leurs couleurs, aux antipodes du sobre « costume cravate » de l’édile marseillais. L’auteur en vient alors à se d...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2010

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540