Version classiqueVersion mobile

Une autre histoire

 | 
Jacques Revel
, 
Jean-Claude Schmitt

I. Le « moment Le Goff ». Histoire et sciences sociales

Une histoire anthropologique

Marc Augé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quand je suis arrivé à l’École en 1970, j’ai été accueilli par Georges Balandier, bien sûr, et les africanistes de l’École, mais également, et de façon particulièrement chaleureuse, par deux grands noms des sciences sociales, Jean-Pierre Vernant et Jacques Le Goff, qui avaient en commun, outre la simplicité et la modestie des grands esprits, une conception ouverte de leur discipline.

J’ai souvenir d’avoir été reçu dans le séminaire de Jacques Le Goff et d’avoir entendu de la bouche de Jean-Claude Schmitt, qui l’assistait dans son séminaire, une synthèse remarquable de mes travaux sur la sorcellerie en Côte-d’Ivoire et les conceptions de la personne et du pouvoir qui s’y rattachaient. J’ai compris à ce moment-là que les historiens et nous, anthropologues, avions des terrains communs et une même manière d’interroger nos matériaux.

Le Goff mettait en perspective anthropologique sa documentation historique. De leur côté, au moins dans le contexte africain, les anthropologues se posaient d...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search