Version classiqueVersion mobile

Retours d'exil

 | 
Laurent Lardeux

Deuxième partie. Le temps de l'exil

Exil, installation et capitalisation de ressources

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si l’un des objectifs de notre enquête consiste à retracer les parcours migratoires des rapatriés/retournés en fonction des expériences acquises le temps de l’exil, il importe au préalable de rendre compte des diverses manières par lesquelles les « capitaux », qu’ils soient effectivement détenus par l’individu ou potentiels, sont également cumulables le temps de l’exil et mobilisables le temps du retour, au point de transformer toute forme de déterminismes sociaux et spatiaux. La diversité des modalités d’installation dans les pays d’asile, des conditions de vie rencontrées et des degrés variables de dépendance ou d’autonomie impliquent des parcours d’exil fortement différenciés. Pour aborder la question de la capitalisation des compétences sociales, spatiales et politiques, il est donc nécessaire de prendre toute la mesure de la diversité des situations rencontrées par les réfugiés mais aussi de rendre compte de leur capacité à développer, le temps de l’exil, un ensemble de ressour...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search