Version classiqueVersion mobile

Retours d'exil

 | 
Laurent Lardeux

Première partie. Le rapatriement (in)volontaire. Incitation, régulation et détournement

Les évolutions du mandat du HCR

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce ne sont pas seulement des changements sécuritaires notables survenus dans le pays d’origine qui sont à eux seuls susceptibles de déclencher des vagues de retour. Les activités du HCR, déterminées en partie par les considérations politiques des gouvernements des pays financeurs qui interviennent à différents niveaux dans les prises de décision de l’organisation, participent activement à la mise en œuvre de ces processus de retour. Face à des politiques de plus en plus restrictives en matière d’accueil des réfugiés, les gouvernements font désormais pression sur le HCR pour que la priorité soit accordée aux opérations de rapatriement, au détriment le plus souvent des politiques d’insertion des réfugiés dans l’espace local. Cet appui des États contributeurs dans le domaine du rapatriement peut aussi être interprété comme un moyen pour eux d’échapper à leurs obligations internationales, tout en réduisant les coûts associés à l’installation durable des réfugiés dans les pays hôtes. Alo...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search