Version classiqueVersion mobile

Retours d'exil

 | 
Laurent Lardeux

Table des matières

Introduction

Enquêter sur les migrations de retour des réfugiés

Pour une ethnographie multisituée des carrières migratoires de retour
Territoire de l’intervention versus espace de migration

Première partie. Le rapatriement (in)volontaire. Incitation, régulation et détournement

Les évolutions du mandat du HCR

Armature juridique et socle mouvant
Malléabilité des normes d’application du rapatriement volontaire
Le principe du non-refoulement

Pratiques contemporaines du rapatriement

Le cas congolais

Préparer le terrain
Sensibiliser, enregistrer, rapatrier
L’interventionnisme accru du HCR dans la zone de retour
Du libre consentement au retour à la contrainte du départ

Témoignages sur le rivage

Fuir ou partir
Facteurs d’attraction
Retour contraint ?

Deuxième partie. Le temps de l'exil

Préambule

L’ethnographe et le réfugié

Monnaie d’échange et fausse monnaie

Cartographie de l’exil

Des camps et des villes

Chronique des déplacements forcés
Déplacements forcés à partir de l’Équateur
Auto-installation des réfugiés de l’Équateur et organisation interne
Organisation communautaire et intervention humanitaire : jonctions et interférences
Les réfugiés dans les villes postcoloniales d’Afrique centrale
L’espace illégal
L’espace coutumier
L’espace viabilisé
Dynamique de polarisation des ressources
Dynamique d’organisation réticulaire
Croisement des dynamiques et ville médiane

Exil, installation et capitalisation de ressources

Capital social. Appartenances originelles et affiliations situationnelles
Relocalisation des appartenances locales et ethnonationales
Nouvelles affiliations situationnelles
Structuration du capital social dans l’épreuve de l’exil
Capital spatial. Multipolarité de la migration et interpolarité des relations
De l’enclavement spatial à la circulation interrégionale
Mouvements intracontinentaux. Des villes capitales dans un faisceau de connexions locales et globales
« Multipolarité » de la migration forcée et « interpolarité » des relations engagées
Capital politique. Engagements cosmopolitiques entre droits de l’homme et « droit de cité »
Idéologie humanitaire et « connexion des cadres »
Actions collectives et « amplification des cadres »
Collectifs cosmopolitiques et consolidation du capital politique

Troisième partie. Le temps du retour

Carrefours biographiques

Trajectoires modales, voies médianes
Échelles temporelles et séquences d’événements
Information, pression et mise en activation
Horizon des possibles et carrefour biographique
Carrefours biographiques et voies de sortie

Carrières migratoires de retour

Remobilisation de capital. et influence du lieu d’accueil
Rapatriés volontaires et tensions identitaires
Détournement de l’assistance et réintégration transnationale
Les retournés dans les zones restrictives de retour
Cosmopolitisation biographique et engagements des retournés
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search