Version classiqueVersion mobile

La sociologie comme elle s'écrit

 | 
Jean-Louis Fabiani

Bruno Latour : le monde (social) est plat

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis ses premiers travaux, Bruno Latour n’a cessé d’interroger les notions de social et de société, ébranlant le socle sur lequel repose une bonne part de l’activité des sciences sociales. Sa position, exprimée dans un lexique foisonnant et constamment étranger au vocabulaire institué de la sociologie, a suscité l’irritation d’une part importante de la communauté des sociologues, particulièrement en France, son pays d’origine. L’accusation de relativisme, souvent portée contre son auteur depuis la publication de son premier ouvrage La vie de laboratoire1, et qu’il a régulièrement récusée, a cristallisé une opposition polymorphe2. On a reproché à Latour de fragiliser la notion même de scientificité et de proposer une restauration métaphysique. On s’est surtout inquiété de le voir refuser, avant d’autres et sans doute avec de plus puissants arguments que d’autres, la posture de la sociologie critique, fondée sur le dévoilement d’intérêts cachés et d’opérations inconscientes, attitud...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search