Version classiqueVersion mobile

Les embarras des recruteurs

 | 
Emmanuelle Marchal

Deuxième partie. Les aléas des correspondances à distance

Tensions entre ressemblances et singularités

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nous nous intéressons maintenant aux incertitudes découlant de la « mise en marché » des compétences recherchées et présentées par les employeurs et les candidats. Par mise en marché, on entend la nécessité de s’adresser à des entités anonymes si l’on veut aller au-delà de son entourage immédiat ou de son réseau de relations, pour augmenter son audience et ses chances d’appariement. La possibilité de se mettre en correspondance à distance est conditionnée par la réalisation d’un travail important de codage, de classification, d’aiguillage et de décryptage des offres et des demandes, auquel participent tous les acteurs du marché : non seulement les entreprises et les candidats qui doivent résumer leurs offres pour les faire circuler au loin, mais aussi les intermédiaires publics et privés qui fabriquent des supports, des sites, des algorithmes, des rubriques et des nomenclatures d’emploi pour trier, exclure ou favoriser les rencontres entre offres et demandes. Tout un travail de mise...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2015

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search