Version classiqueVersion mobile

Les embarras des recruteurs

 | 
Emmanuelle Marchal

Table des matières

Préambule

Méfiance et incidences
La prospection des candidats en situation d’incertitude
Le renforcement de la sélection
Essais et remises à l’essai
Le recours aux intermédiaires professionnels
Les contrôles opérés par les réseaux
La préférence pour les proches

Première partie. Cet obscur objet qu'est la compétence

Les illusions perdues des psychotechniciens

Les tentatives liées à la mesure scientifique des aptitudes
Les évaluations scolaires comme repoussoir
Les obstacles à l’analyse de postes et leur contournement
Et si les compétences étaient situées, collectives et distribuées ?
La simulation des activités de travail

De jugements en accommodements

Un objet de négociations et de reconnaissance sociale
Le parcours scolaire comme signal de compétence
Le transport de l’expérience d’une entreprise à l’autre
De compromis en choix compromettants

Filtrages et façonnages au cours du processus

L’invention de la présélection
Les a priori de l’embauche
Les expériences de recrutement
sans critères prédéfinis
Des processus de valorisation/dévalorisation
Des parcours d’épreuves
pour les candidats

Deuxième partie. Les aléas des correspondances à distance

Tensions entre ressemblances et singularités

Monter en généralité pour accéder au marché
Choisir de bons repères pour parvenir à entrer en équivalence
Des capacités inégalement partagées
Effacement des caractéristiques singulières et concurrence

Les risques liés au détachement des offres et des demandes

Le « formatage » d’une offre d’emploi
Des demandes sans auteur : l’expérience du CV anonyme
La perturbation des interprétations
La disparition des intentions de l’énonciateur
La déviation de la trajectoire des jugements

La diversité des langages et des marchés du travail

La dispersion des titres d’emploi et leur évolution
La juxtaposition des registres d’emploi
Réduire le vocabulaire pour unifier le marché
La difficulté d’être en bons termes avec Internet
Les repères ancrés dans des marchés circonscrits
Les jugements des pairs
Un réglage difficile

Troisème partie. Pour autant que l'on puisse en juger

À l’épreuve de toutes sortes d’incommensurabilités

À la recherche du « vrai » candidat
Des qualités incomparables
La pluralité des registres de valorisation
Les différentes perspectives des évaluateurs
Disparité des jugements et pouvoir d’évaluation

Prudence et imprudences : délibération et choix expéditifs

La prudence de la délibération
L’intuition au banc des accusés
Stéréotypes et autres raccourcis du jugement
Pleins feux sur la personne du candidat

L’impalpable frontière dessinée par le droit

Le débordement des investigations
La focalisation sur la discrimination
Une décision rétive à sa reconstitution
Le durcissement des procédures
Aux limites des limites juridiques

Conclusion

Outils, objet et critères de sélection sous l’assaut de la critique
Une étape oubliée : la présélection sur CV
La critique des réseaux revisitée
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search