Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Faits d’école

 | 
François Dubet

Quatrième partie. L’école juste

9. L’égalité et le mérite dans l’école démocratique de masse

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

L’histoire scolaire des cinquante dernières années est celle de la massification démocratique, autrement dit de l’ouverture de l’école à tous les adolescents et à presque tous les jeunes, indépendamment de leur origine sociale1. Cette ouverture est sous-tendue par la norme ou l’idéal d’une égalité pure au sein d’une institution où le poids des destins sociaux serait remplacé par la concurrence des seuls mérites individuels. L’installation de cette massification démocratique pose plusieurs problèmes auxquels répondent, plus ou moins directement, la plus grande partie des recherches en sociologie de l’éducation.

La plupart des travaux, les plus importants du moins, se sont efforcés de mesurer et d’expliquer la distance entre la norme d’une égalité et d’une mobilité scolaires « parfaites », et des faits montrant que la massification et la construction de systèmes ouverts à vocation égalitaire n’empêchent pas de fortes inégalités de parcours indexées sur les origines sociales et culturel...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2008

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540